Les plus belles actions sportives, épisode 1

28 novembre 2011 |  by  |  En direct du stade

Un Touchdown que vous apprécierez sans doute, même si vous ne connaissez rien au football américain :

 

Un improbable panier à 3 points :

 

 

 

Un petit tour au Tour de France

17 juillet 2010 |  by  |  cyclisme, En direct du stade

Chaque année ou presque, je prends ma serviette, mon pic-nic et mon père (c’est lui qui conduit) et je me pose près de la route, à l’ombre de préférence et j’attends le passage du Tour. En général, je vais sur une étape de plat. Hier, changement de cap : direction La Ramaz, un col de 1ere Catégorie, avant l’arrivée sur Morzine. Read More

A la veille du Tour de France : rencontre avec un cycliste professionnel !

1 juillet 2010 |  by  |  En direct du stade

Le Tour de France commence demain, et c’est pour en savoir plus sur le monde du vélo et le quotidien des cyclistes professionnels que nous avons interviewé l’un d’entre eux, Giovanni Bernaudeau !

Pour ne pas vous effrayer, on va commencer par des questions sérieuses : depuis quand faites-vous du vélo, et depuis combien de temps êtes vous passé professionnel ?
Je fais du vélo en compétition de puis l’age de 13 ans, donc c’est ma 14ème année de vélo et ma 6ème en tant que professionnel ! Read More

Roland Garros 2010 : ça commence demain sur madmoiZelle !

22 mai 2010 |  by  |  En direct du stade, Tennis

Oyé oyé, ô toi fan de tennis ! L’heure de la Grande Messe est bientôt arrivée ! J-1 avant le début de Roland Garros 2010, soit le plus grand tournoi de tennis sur terre battue !

On connait depuis hier les tableaux des simples Messieurs et simple Dames ; pour les doubles, Juniors et Tennis en fauteuil, il faudra attendre demain ! Les qualifications elles, ont déjà eu lieu (on appelle Qualifications, les matchs que les joueurs les plus mal classés au classement mondial doivent jouer pour accès au tableau général).

Les tours de qualification, sur les plus petits courts de Roland Garros.

Read More

En direct de Toulouse – Castres !

10 mai 2010 |  by  |  En direct du stade, Rugby

Aujourd’hui je vais vous parler de rugby vu de l’extérieur, c’est-à-dire en temps que supportrice. Depuis presque dix ans je fais partie des fans de rugby. Je suis tombée dedans en suivant mon père et ma sœur à un match, et depuis je suis même abonnée à mon club de cœur, le Castres Olympique.

Ce qui m’a plu dans le rugby c’est d’abord l’ambiance, la convivialité, le fair-play et puis le côté complet de ce jeu qui fait qu’on ne s’ennuie jamais. En passant je veux faire oublier le cliché de la fille qui aime le rugby juste pour mater un calendrier de gars à poil.

Dans tout parcours de supporter il y a des évènements qui marquent plus que d’autres, des évènements qu’on attend avec impatience. C’est le cas des grands matchs, ceux qui peuvent marquer l’histoire du club, et nous marquer en tant que supporter. Le match auquel j’ai assisté ce week-end en fait partie. Il s’agit d’un quart de finale opposant le Stade Toulousain à mon club, le Castres Olympique. Revenons rapidement sur le fonctionnement du rugby pro en France : les meilleures équipes jouent ce qu’on appelle le Top 14 (équivalent de la Ligue 1 en foot). Il s’agit d’une poule unique de 14 équipes qui s’affrontent chacune leur tour dans des matchs aller et retour. Au terme des 26 journées de championnat les deux derniers du classement sont relégués en division inférieure, la Pro D2, les deux premiers sont directement qualifiés pour les demi-finales et les clubs classés entre la 3e et 6e place jouent des matchs de barrages semblables à des quarts de finale. Le 3e reçoit, sur son terrain, le club ayant fini à la 6e place, et le 4e reçoit celui ayant fini à la 5e place.

Le Castres Olympique n’ayant pas joué de phases finales de championnat depuis 2001, c’était un peu the Big Match pour moi. Je me suis dit que ça serait pas mal de vous faire vivre ce match du côté supporters, pour vous faire découvrir l’ambiance et l’émotion qu’il peut y avoir autour de ce genre d’évènement.

Supporter son équipe c’est avant tout se mettre aux couleurs du club, manière de bien être repérer dans le stade, et montrer aux supporters adverses, qui jouent à la maison, que nous sommes bien présents. Me voilà habillée de la tête aux pieds en bleu et blanc. C’est l’occasion de sortir l’écharpe du club, les drapeaux, les maillots, les bandanas, le maquillage et tout ce qui peut être bleu et blanc. C’est le seul jour, avec Carnaval, où même habillée comme un clown bé t’as trop la classe.

Deux supportrices anonymes, oui bon ok c’est ma sœur et moi


Supporter son équipe c’est aussi participer à l’ambiance du stade. Je ne parle pas d’applaudir mais bien de chanter, voire hurler comme une folle. C’est le moment des traditionnels « Tous ensemble, tous ensemble C.O » versus « Toulousains, toulousains ». Au rugby la compétition entre supporters se joue à qui chantera le plus fort. Encore un moment privilégié où même si tu chantes mal les gens sont contents que tu chantes.

Tribunes en Bleu et Blanc pour Castres et en Rouge et Noir pour Toulouse

Supporter son équipe c’est vivre à fond un match, stresser quand dans les cinq dernières minutes le score est serré, exploser de joie quand ton équipe marque un essai, croiser les doigts quand le buteur tente la pénalité de la gagne … Bref un match est une véritable palette d’émotions à grande échelle, parce que quand 10 000 supporters explosent de joie en même temps c’est vraiment une super sensation.

Mêlée pour Castres


Au final le Stade Toulousain a battu le Castres Olympique, sur le score sévère de 35-12. Avec 4 essais les Toulousains nous ont montré notre manque de maturité en matière de phases finales. J’en garde quand même un bon souvenir, en espérant revivre la même chose, en mieux, pour la saison prochaine.