Archive for juillet, 2011

Guy Amalfitano, le kangourou français !

31 juillet 2011 |  by  |  Légendes du sport

Nous pourrions dire de lui qu’il est un « warrior », un brave, un courageux, un homme qui n’a pas froid aux yeux. Il y a quelques mois, ce presque quinquagénaire décide de prendre la route avec une particularité : sur une seul jambe et aidé par ses béquilles. En effet, amputé depuis ses 18 ans en raison d’une tumeur osseuse, il se fixe de faire un tour de France de 4000 kms.
L’objectif de son challenge ? Récolter des fonds pour une cause importante : la lutte contre le cancer.

Parti en mars dernier, ce sportif a fait de son marathon une opération de dons reversés à un laboratoire de recherche contre le cancer. Ainsi à chaque nouvelle ville traversée, une somme d’argent lui a donc été remise. Etre unijambiste n’a donc pas freiné Guy Amalfitano dont les filles ont exprimé leur fierté et leur admiration.

A son arrivée mercredi 27 juillet, l’Orthézien a eu un message important : « Lorsque j’ai eu mon cancer, ce fut un moment très difficile mais j’ai vite passé le cap. Je fais aussi cela pour laisser un message positif à tous ceux qui ont tendance à baisser les bras ». Quelle leçon de courage !

Après 4000 kms, 39 départements traversés, 129 étapes, 20 000 euros de dons, quelle sera donc la prochaine étape pour le sportif ? Une place dans le Guiness des Records. Beaucoup plus reposant !

Découvrez Guy Amalfitano ici :

Du football dans les marais !

22 juillet 2011 |  by  |  Foot

Futsal, beach soccer, football sur gazon, parties à sept, à cinq, jorkyball, tennis-ballon ou encore football coopératif où chaque buteur change d’équipe… Une liste très longue des différentes variantes du football, sans oublier le genre : féminin ou masculin. A cette énumération vient s’ajouter un autre type de compétition beaucoup plus salissante.

Le football dans les marais, un bien curieux sport qui a été inventé du côté d’Hyrynsalmi en Finlande. Style atypique qui veut que les matchs se déroulent sur des terrains en zone marécageuse. Six joueurs s’affrontent, soit gardiens, attaquants et défenseurs de champ. Son championnat du monde est estival et annuel, contrairement au football sur gazon. D’ailleurs, 2011 a été marqué la 12ème édition. Les équipes sont parfois mixtes et des formations féminines peuvent affronter d’autres masculines. Une occasion pour rire, tout en pataugeant et surtout une occasion pour les Finlandais de montrer leur talent, moins présent dans le football sur gazon.

Qui a eu cette idée folle un jour d’inventer cette variante du football ? Des skieurs finlandais lésés par la neige en été et qui cherchaient à faire passer le temps. De quoi quitter la neige blanche pour de la gadoue salissante ! Ils sont fous ces Finlandais…