Archive for août, 2010

Gourcuff sous les couleurs lyonnaises

27 août 2010 |  by  |  Foot

En cette fin du mois d’août , nombreux doivent être ceux à se dire « qu’il fait bon être Lyonnais » ! Et qu’est ce qu’on peut les comprendre…

Dans la presse, on ne parle plus que de l’OL et de cette armée mise en place par Jean Michel Aulas, au fil des transferts. Les Hugo Lloris, Lisandro Lopez, Miralem Pianic ou encore le gendarme Cris, pour ne citer qu’eux, sont bien encore de la partie. Pour renforcer tout ça, c’est d’abord Jimmy Briand qui a été recruté puis s’en est suivi Yoann Gourcuff.

22 millions d’euros, c’est la somme que l’Olympique Lyonnais doit débourser pour s’être offert les services de ce milieu offensif, ex-Girondin de Bordeaux. Un transfert très bien accueilli par les Lyonnais et Lyonnaises tandis que du côté de la Garonne, ce départ permet au club de combler le déficit, faute de participation à la Ligue des Champions cette saison.


Les supporteurs ont pu venir encourager leur équipe à Gerland puisqu’une présentation du staff technique, des dirigeants et des joueurs a été organisée. A l’applaudimètre, la nouvelle recrue Yoann Gourcuff a excellé. Il faut dire que les femmes présentes dans les tribunes ont dû apprécier cette arrivée. D’ailleurs peut-être sont-elles de ces nombreuses personnes qui ont acheté des maillots floqués à son nom ?

En tout cas, l’ancien bordelais risque de faire très mal à ses futurs adversaires, surtout sur coups de pied arrêtés. Portant le numéro 29, en l’honneur de son département, le Finistère, il retrouve à Lyon des « bons potes » comme il dit, en la personne de Jérémy Toulalan et d’Hugo Lloris.

A 24 ans, après Rennes, le Milan AC et Bordeaux, une nouvelle aventure commence donc pour Yoann, du côté de Gerland. Bonne route à lui !

Troisième journée de Ligue 1 un peu trop calme…

24 août 2010 |  by  |  Foot

Il ne fallait pas s’attendre à une avalanche de buts pour cette troisième journée de championnat. En effet, un vent de nuls a soufflé sur la Ligue 1 et pas moins de six matches en ont fait les frais :

Montpellier-Caen : 0-0
Sochaux-Lille : 0-0
Rennes-Saint Etienne : 0-0
Nice-Nancy : 1-1
Lens-Monaco : 2-2
Auxerre-Valenciennes : 1-1

Cependant, ça semble aller mieux pour l’OM qui s’est imposé 2 à 1 contre Lorient, grâce aux buts d’Heinze et Taiwo. Du côté des Berges du Rhône, à Lyon, les Gones ont battu les Brestois par le petit score d’1 but à 0. Au Parc des Princes, Bordeaux est allé gagner son premier match de la saison, 2-1. L’équipe bordelaise semble reprendre des couleurs. Cependant, Gourcuff a passé une partie du match sur le banc. Jean Tigana n’aurait, semble-t-il, pas apprécié qu’il évoque son transfert vers Lyon avant même que le match n’ait été joué. Quant au PSG, cette défaite n’inquiète pas Grégory Coupet qui estime que ses coéquipiers et lui-même ont réalisé une bonne partie et que de toute façon la saison ne fait que commencer, donc nul besoin de s’alarmer.

Dans le haut du tableau, Toulouse continue sur son excellente lancée en battant le club de Arles Avignon 2-1, avec un Daniel Braaten plus en confiance que jamais et déjà premier au classement des buteurs.

Fraîchement monté en ligue 1 et possédant un faible budget comparé aux poids lourds du championnat, Arles Avignon est  par contre toujours accroché à la dernière place.

Espérons que la prochaine journée nous offre des buts, à l’instar des matches de Premier League du week-end dernier, en Angleterre.

Peut être que nos souhaits seront exaucés avec le Bordeaux-OM qui se prépare… 

Souvenirs du campionato

23 août 2010 |  by  |  Foot

On dit que l’Italie est un pays catholique, et c’est tristement vrai, en sont témoins les crucifix qui trônent au dessus des tableaux noirs dans toutes les salles de classe de la péninsule et que vos cousins transalpins refusent de descendre. Ce n’est donc pas anodin que l’on ait choisi de faire jouer toutes les équipes du Campionato le dimanche, créant ainsi un rituel parallèle et à l’importance comparable à la messe dominicale et comblant le vide de ces longs après-midis.

Source Flickr : *Riccio "il colore del ricordo inganna"

Je me souviens de ces dimanches passés en famille, famille que l’on retrouvait à midi, après la messe, bien sûr. Nous n’étions pas nombreux : grand-tante, grand-oncle, deux cousins et leurs copines, la cousine vieille fille, ma mère, ma sœur et moi, parfois, mais rarement, d’autres cousins plus éloignés. Le repas était toujours délicieux et somptueux, dans la tradition italienne. Un premier plat de pâtes, un second plat de viande et légumes ou pommes de terre et le dessert. Puis ma grand-tante allait dans la cuisine avec les femmes (sic) faire la vaisselle et préparer le café, plusieurs cafetières fonctionnaient en même temps pour subvenir aux besoins de tout le monde. Pendant ce temps, les enfants, les jeunes et les hommes se réunissaient autour de la télé. Seulement, les familles italiennes sont souvent géographiquement hétérogènes, et la notre ne fait pas exception, impossible donc de choisir un match à regarder : mes cousins, nés dans le Nord, et malgré une famille terrona (terme péjoratif et quelque peu raciste pour désigner les italiens du Sud) sont de fervents milanisti, notre branche, plutôt romaine, est naturellement romanista et mon grand-oncle, se souvenant de sa jeunesse et de ses origines, supportait en silence les déboires de l’équipe napolitaine post-Maradona. Ainsi, et bien que mon grand-oncle réservât tous les mois une somme non négligeable au paiement du câble, nous regardions la Rai, simple télévision nationale, et plus précisément une émission appelée Quelli che il calcio.

Ce genre d’émission ne peut exister que dans un pays aussi footballistiquement enthousiaste que l’Italie. Savant mélange de foot et de variété, Quelli che il calcio réunit tous les dimanches journalistes sportifs, humoristes, chanteurs et autres célébrités. Le but est de suivre tous les matchs en même temps, sans en retransmettre aucun, les droits appartenant à une chaîne câblée. Deux « envoyés spéciaux » se trouvent dans tous les stades italiens et interviennent à chaque but ou action intéressante, en font le résumé et souvent se disputent, chacun soutenant son équipe bien entendu. Ces disputes de supporters étaient infiniment plus drôles à regarder que le match lui-même. Entre chaque action, des numéros de comiques et des analyses d’experts se suivent sur le plateau, ils peuvent être interrompus par un but à chaque instant. L’émission est à l’image de l’Italie, tout le monde a quelque chose à dire sur le foot, que ce soit drôle ou analytique ou sentimental, convenu ou polémique, tout le monde porte une équipe en particulier dans son cœur, et on ne la choisit pas, c’est comme une seconde famille. Il faut supporter son équipe dans la joie comme dans le malheur, dans la santé ou la maladie, dans la richesse ou la pauvreté, dans la victoire ou dans la défaite, et croyez-en votre romanista, c’est pas toujours facile.

Voilà, il calcio, c’est une affaire de famille. Tout chez nous est affaire de famille, c’est bien connu. C’est à la fois une qualité et un défaut de l’Italie, là où la corruption, la Mafia, le népotisme rôdent partout, on peut tout de même compter sur la sincérité de ces moments passés en famille, le dimanche après-midi, devant un bon vieux match de foot.

L’OL, l’OM, Bordeaux : méconnaissables, mais un PSG des grands jours

15 août 2010 |  by  |  Foot

Ils ont beau faire partie des grosses cylindrées de Ligue 1, l’OL, l’OM et Bordeaux semblent avoir du mal à démarrer la saison. Manquant de réalisme ou encore en quête de joueurs pour ce mercato qui est ouvert jusqu’à la fin août, ils n’ont remporté aucun de leurs deux premiers matchs de championnat.

Ligue 1 200x200

Tenu en échec à Caen sur le score de 3 buts à 2, Lyon n’a pas eu un match de tout repos et a dû jouer toute la seconde période sans Réveillère, exclu. Les Lyonnais ont même encaissé un autre coup dur avec Cris et Bastos, blessés au cours du match, qui sont allés inaugurer l’infirmerie pour cette saison 2010-2011.

De son côté, l’OM s’est vu mené 3 buts à 0 par Valenciennes mais a su réduire la marque sans que cela puisse être suffisant, perdant donc 3 buts à 2. Cette deuxième défaite ne fait pas l’affaire du club phocéen, déjà préoccupé par l’affaire Ben Arfa.

Quant aux Girondins de Bordeaux, ils se sont inclinés sur un score de 2 buts à 1 face à Toulouse. Le match aller de ce derby de la Garonne n’a pas rassuré Jean Tigana, le nouvel entraineur depuis le départ de Laurent Blanc pour l’Equipe de France.

Seul, le PSG semble avoir été épargné. Il est donc l’unique club du « Big Four » à ne pas avoir connu la défaite ce weekend. Les Parisiens sont repartis de Lille avec un nul 0 à 0.

Résultats des courses : Bordeaux et l’OM se retrouvent bons derniers. Les Lyonnais, eux, pointent à la seizième place et les Parisiens sont quatrièmes.

La tendance s’inversera-t-elle au cours de la troisième journée ? Affaire à suivre…

La France est la Nation la plus titrée aux championnats d’Europe de natation !

15 août 2010 |  by  |  Natation

Les championnats d’Europe viennent (à mon grand regret) de se finir. Quelle sublime performance des nageurs français ! Avec 21 médailles au compteur dont 8 d’or, la France est la nation la plus titrée au championnats d’Europe, devançant les russes.

Après un départ incroyablement rapide de Camille Lacourt, les relayeurs français parviennent à maintenir leur avance pour s’offrir une médaille d’or en 400m 4 nages. Camille Lacourt, Hugues Dubosc, Frédérick Bousquet et Fabien Gilot devancent largement les russes et profitent de l’occasion pour réaliser le record d’Europe de la discipline en 3’31″32.

En 50m nl, les deux concurrents marseillais Frédérick Bousquet et Fabien Gilot confirment l’écrasante supériorité française en crawl. Frédérick Bousquet conquiert le titre en 21″49 (il avait nagé en 21″36 en demi-finale) et Fabien Gilot monte sur la troisième marche du podium alors que c’est la première saison qu’il s’essaie à cette distance.

En 400m nl, Ophélie-Cyrielle Etienne remporte l’argent après avoir mené la course jusqu’aux 50 derniers mètres, battue à l’arrachée par la britannique Adlington. Coralie Balmy (médaillée d’argent à Beijing) termine 6e de la course.

Les nageuses russes sont allées arracher une première place au relai féminin du 400m 4 nages, mais un mauvais passage de relais les prive de la victoire qui revient finalement aux britanniques. Les françaises terminent quant à elles 6e.

En 200m papillon, Aurore Mongel prend la 7e place, et la Hongroise Katinka Hosszu (2’06 »71) remporte le titre.

Read More

Un PSG sous très haute surveillance

15 août 2010 |  by  |  Foot

Alors que la Ligue 1 a repris du service en France, le PSG est au cœur de toutes les préoccupations. En effet, étant donné les incidents de l’année dernière, les débordements entre Ultras (club de supporteurs) et surtout la mort de Yann Lorence, supporteur parisien, la saison 2010-2011 a des airs de changements.

Les nouvelles mesures, surtout pour les matchs à l’extérieur, ne se sont pas faites attendre puisqu’elles seront appliquées dés ce dimanche 15 août. Mais quelles sont-elles ? En quoi consistent-elles ? Explications…


Le dispositif mis en place pour cette rencontre à Lille est des plus stricts mais nécessaire au regard du passé. En effet, cela débute par les ventes de billets qui n’auront pas lieu le jour du match. De plus, chaque supporteur parisien qui voudrait suivre son équipe dans le Nord devra prendre un package. Ainsi, il bénéficiera d’une place pour le transport et d’une place pour le stade.

Le déplacement à Lille n’est pas qu’une simple exception puisque tous les matchs du club de la capitale qui se joueront à l’extérieur se passeront ainsi et toute personne ne respectant pas ces mesures se verra interpellée, interdite de stade, voire plus…

Est-ce que comme pour le rap, on se mettra à dire que le football était mieux avant ?

Stasiulis et le relais 4x200m NL en bronze !

14 août 2010 |  by  |  Natation

17 ! 17 médailles ont été brillamment remportées par la France ! Aucun titre n’a été conquis aujourd’hui, mais deux médailles de bronze s’ajoutent au superbe palmarès français. Lors des précédents championnats d’Europe, les français n’avaient jamais pu dépasser la barre des 15 médailles.

Si les russes ont fait une excellente course sur le relai 4x200m nage libre en 7’06″71, les français ont quant à eux décroché à l’issue d’une finale palpitante une très belle médaille d’or en 7’09″70. Jérémy Stravius, Hantton Haramboure, Clément Lefert et Yannick Agnel (doublé médaillé en 800m NL et 400m NL) montent sur le podium !

Benjamin Stasiulis est également allé chercher la médaille de bronze sur 200 m dos en battant son record personnel en 1’57″37. Il s’agit de sa première victoire en compétition internationale.

Demain, nous auront l’immense plaisir de voir la finale du 50m NL messieurs avec en favoris les deux français Fabien Gilot et Frédéric Bousquet qui signent les deux meilleurs chrono. Amaury Leveaux et Alain Bernard ne se qualifient pas, malgré leurs excellents chronos, à cause du règlement européen qui n’autorise que deux nageurs par nations en demi-finale. Alain Bernard est cependant apparu très détendu et très fair-play, et s’est déclaré très heureux d’avoir déjà remporté le 100m NL hier.

Aurore Mongel s’est elle qualifiée pour la finale du 200m papillon.

Grosse déception pour Camille Muffat qui termine une nouvelle fois au pied du podium sur le 200m NL, largement battue par l’italienne Pellegrini.

Le Russe Evgeny Korotyshkin, champion d’Europe en titre, conserve sa médaille d’or pour le 100m papillon qu’il a nagé en 51″73.

L’or pour Rouault et Bernard !

13 août 2010 |  by  |  Natation

A deux jours de la fin de la compétition, la récolte française s’élève à 15 médailles dont 6 d’or ! La France reste première au classement des médailles.

Les sprinteurs français accèdent au podium

Ce sont de grosses émotions que nous on fait vivre les français sur le 100m NL : l’épreuve reine de la natation marque le sacre d’Alain Bernard qui triomphe en 48″49, suivi par le russe Lagunov. Le français William Meynard complète pour notre plus grand plaisir le podium en prennant le bronze.

En 800m nage libre, Sébastien Rouault, champion d’Europe du 1500m NL, réalise une très belle course en 7’48″28 arrache son second titre européen face à l’allemand Christian Kubush.

Aurore Mongel  termine quant à elle 6e du 100m papillon.

"Rouault compresseur" clamait une affiche dans les gradins.

Concernant les demi-finales, Camille Muffat et Coralie Balmy se qualifient toutes les deux pour la finale du 200m NL, de même que Benjamin Stasiulis et Eric Ress en 200m dos.

En 200m brasse, la russe Anastasia Chaun s’impose en  2’23″50, et la suédoise Sarah Sjoestroem remporte le 100m papillon en 57 »32.

Demain auront lieu les 1500m NL dames (17h), 100m papillon hommes (17h20), 200m NL dames (17h30), 50m dos dames (18h), 200m dos hommes (18h10), 50m brasse homme (18h30) et enfin le relais 4x200m NL (18h50)

Ben Arfa en bad boy de Marseille ?

13 août 2010 |  by  |  Foot

Alors que sa prestation face à la Norvège avec l’Equipe de France a été très remarquée, et ce malgré la défaite 2 buts à 1, Hatem Ben Arfa fait parler de lui du côté de la Canebière dans un tout autre registre. Ayant habitué l’OM à des sauts d’humeur, il semble qu’il ait décidé d’employer les grands moyens pour changer de club.

Au lendemain du match à Oslo et de retour à Marseille, il a tout simplement refusé de rejoindre ses coéquipiers pour s’entrainer. Alors que Niang serait sur le départ pour Fenerbaçhe, en Turquie, Ben Arfa souhaiterait également quitter l’OM, direction l’Angleterre et Newcastle. Coup dur pour les Phocéens qui, étant sur le point de perdre l’international sénégalais, ne veulent certainement pas laisser échapper celui qu’on appelle souvent « l’enfant terrible ».

Rappelons que Ben Arfa fait partie de cette génération 87 qui avait été championne d’Europe avec les moins de 17 ans en 2004 (aux côtés des Benzema, Nasri…). Talentueux, il déçoit néanmoins par ses irrégularités, son jeu parfois très personnel qui n’est pas sans rappeler un certain Cristiano Ronaldo, le madrilène.

Ben Arfa, partira, partira pas ? En tout cas, il aurait déclaré qu’il ne jouera pas la deuxième journée de championnat face à Valenciennes. Il se dirait même, selon le journal l’Equipe, qu’il serait prêt à ne pas évoluer avec les Bleus lors du prochain match (si sélection il y a) et à renoncer à son salaire, pour… rejoindre Newcastle !

Rien que ça…

« L’équipe de France est rayonnante ! », « l’équipe de France est magique ! »

12 août 2010 |  by  |  Natation

Hugues Duboscq et Camille Lacourt rivalisent de superlatifs pour qualifier cette équipe de France de natation. Et ils peuvent ! Les français ont continués aujourd’hui leurs belles performances à Budapest en montant sur chaque marche du podium, et en cumulant 14 médailles depuis le début de la compétition.

En 50m dos, le très attendu Camille Lacourt comble tous les espoirs en décrochant son second titre européen : après avoir arraché l’or sur le 100m dos mardi, le voici qui remporte le 50m dos ! Il manque pour trois centièmes de battre le record du monde en nageant en 24″07. Grosse déception cependant pour Jérémy Stravius qu’on attendait sur un podium et qui finit 5e.

Pour le relai féminin du 4x200m NL, c’est à l’issue d’une course passionnante que les françaises décrochent l’argent derrière des hongroises décidément très en forme.

Ophélie-Cyrielle Etienne, après avoir fait une bonne course remporte elle aussi l’argent sur le 800m NL ! Elle en profite pour améliorer son chrono personnel en 8’24″00.

Quant à lui, Hugues Duboscq monte en 200m brasse sur la troisième marche du podium en 2″11″03 !

Camille Lacourt en route vers le titre européen

Grosse déception pour Camille Muffat sur le 200m 4 nages : favorite de la course qu’elle a mené tout du long, elle se fait finalement dépasser sur les 50 derniers mètres et termine quatrième. Lara Grangeon prend la 6e place de la finale remportée par deux hongroises pour la plus grande joie de leur public. Les hongrois ont décroché rien moins que 3 titres européens aujourd’hui !

En 100m papillon, Aurore Mongel prend la 3e place en 58″84 et se qualifie pour la finale.

William Meynard et Alain Bernard se placent second de leurs demi-finales du 100m NL respectives, devancés tous deux par leurs grands rivaux russes, notamment par Lagunov qui sera le favori de la finale de demain.

Par ailleurs, le polonais Pawel Korzeniowski décroche l’or européen du 200 m papillon en 1’55″00, et la britannique Gemme Spofforth remporte le 100m dos féminin en 59″80.

Demain nous assisterons aux finales du 100m NL hommes, 100m papillon féminin et 200m brasse féminin.