L’art du Retrogaming !

16 juillet 2010 |  by  |  Non classé


Comme chaque été… il fait chaud, oui, mais c’est pas ce que je voulais dire. Je reprends donc : chaque été, je sais pas vous, mais pour moi ces 2 mois de chaleur et de sueur (et de plage, de grillades, d’apéros etc) sont la seule période de l’année pendant laquelle les nouveaux jeux me donnent moyennement envie, voire pas du tout. Alors je me surprends à fouiller dans mes vieux placards, à la recherche d’un ancien jeu qui m’a donné des frissons il y a un an, voire il y a plusieurs années. C’est en me rendant compte que certains titres légendaires et indispensables manquaient à ma panoplie de gameuz que le retrogaming frappa à ma porte.

Le retrogaming en quelques mots

D’après mon ami Wikipédia, “le retrogaming est l’activité qui consiste à jouer et à collectionner des jeux vidéo anciens”. Définition un poil réductrice, quand on sait que pour la plupart, cette activité se transforme en véritable chasse aux trésors. Le gameur pratiquant le retrogaming est sans cesse à la recherche de la moindre perle rare, fouinant dans les moindres recoins et savourant sa victoire une fois l’objet de ses rêves trouvé. On pourrait croire que le retrogaming est une activité réservée aux hardcore gamers, ceux qui ne jurent que par les jeux vidéo ou bien ceux qui ont la fâcheuse manie de collectionner tout et n’importe quoi ; Mais que nenni ma petite ! Bien au contraire, le retrogaming, ça peut être tout benef’ pour n’importe quel fan de jeux vidéo ! Et ce pour plusieurs raisons.

Un moyen d’agrandir sa culture jeux vidéo

S’il y a bien quelque chose que je regrette dans ma vie, c’est de ne pas être née dans les années 70. J’aurais aimé faire partie des premières filles à jouer à pong ou à essayer l’Atari. Malheureusement je n’ai pas eu cette chance. Lorsque mon père ramena un jour, une de ces fameuses Atari à la maison, j’ai eu la sensation d’avoir loupé quelque chose de grand.

Voilà la bête en question

Fin du racontage de vie. Ce que je veux dire par là, c’est que grâce au retrogaming, on peut rattraper le temps perdu ! Vous n’entendrez plus les anciens vous rabâcher que vous, vous n’avez pas connu tel ou tel jeu grandiose, et que du coup vous avez raté votre vie. Vous pourrez vous la péter devant les vieux en répondant “ah ouais? et le retrogaming le vioc tu connais?” (1).  Non seulement l’ancien vous respectera, mais en plus vous serez fashion (oui, parce que le rétro est la mode, les anciens jeux sont donc rétro, donc vous serez fashion. CQFD)

Une façon de retomber en enfance.


Sonic a longtemps été le meilleur des hérissons à mes yeux (je l’aime en secret, en fait)

Quelle gameuz n’a pas fondu en faisant “ooooooh” devant une Super-NES ou une Megadrive II comme si elle se trouvait face à un petit animal tout choupinet? Quelle gameuz n’a pas le souvenir d’une partie endiablée de Mario ou de Sonic au temps où ils apparaissaient sous forme de pixels collées les unes aux autres? Les graphismes ont beau paraître moches comparés à ceux d’aujourd’hui, on reste malgré tout attachés à ces jeux qui ont fait partie du passé. Il arrive parfois de les avoir perdus, et on se met en tête de les retrouver : on commence dans le grenier et on fini dans le magasin de jeux d’occasions du coin de la rue. Et c’est alors que l’on peut prendre la place de “l’ancien chiant” vis à vis de ses petits frères et soeurs (eh ouais)

<h2Reste à trouver les bons plans pour compléter sa collection !

Et en voici quelques uns, testés et approuvés par moi même :

- Le grenier : parce que parfois il suffit de fouiller un peu parmi les anciens jouets pour retrouver quelques cartouches de jeux. Ayant retrouver Pokémon pris en otage dans la voiture de Barbie (2), je sais de quoi je parle.
- Les vide-grenier : quand on ne trouve pas dans le sien, pourquoi ne pas aller jeter un oeil dans celui des autres?
- Les magasins de jeux d’occasions (évidemment) : pour peu qu’un vendeur sympa vous tape la causette et vous file des tuyaux, c’est gagné !

Puis en ce qui concerne les sites internet :

- Ebay sera toujours ton ami (mais attention aux arnaques, hein)
- GameCash, site comportant une “zone rétro” qui à l’air de valoir le coup d’oeil

Pour celles qui ne veulent pas dépenser :

- Il existe ce qu’on appelle des émulateurs, des logiciels qu’on installe sur le pc et grâce auxquels nous pouvons jouer. ATTENTION toutefois (et je tiens à le signaler parce que je veux pas aller en prison, haha) : seuls l’utilisations de roms (donc de jeux) dont le copyright est dépassé sont autorisés (ce qui est le cas pour tous les anciens jeux, normalement)
- J’ai découvert ce petit site il y a peu : 1980-games.com, un site sympatoche qui permet de jouer aux anciens jeux directement en ligne.

Alors chère Gameuz, vas tu céder au retrogaming? Pratiques tu déja cette activité? Fais nous part de tes trouvailles !

(1) Je tiens à signaler que je n’ai rien contre les vieux, encore moins contre les miens.
(2) Aucune Barbie (dommage) et aucun Pokémon n’a été torturé pour cet article.



7 Comments


  1. Très très bon article ! Je comptais en écrire un sur le sujet comme je n’en voyais pas donc je suis contente ;)
    Je suis une grande adepte du rétrogaming mais malheureusement ma mégadrive est tombée en panne récemment :( Le jeu auquel je joue le plus c’est Sonic justement, que tu as mis en image :)

  2. Etant donné que j’ai un très bon emulateur et la quasi intégralité des jeux sortis dans mes dossiers, oui, j’y ai déjà céder, et depuis belle lurette ahah.
    (Parce que les décors statiques ne sont plus très lisibles sur la tv. Et le jour où ma petite SNES rendra l’âme me fend déjà leur cœur…)

  3. C’est exactement ça…
    Avec ma mère (oui parce que j’ai une mère cool qui aime jouer aux jeux vidéos =) ) on a souvent envie de refaire du Mario sur Super Nintendo, du Spyro ou Crash sur Playstation (moins vieux, certes, mais tout aussi rempli de souvenirs pour moi). Avec mon frère, c’est les Sonic, Donald ou encore l’excellent Golden Axe sur Megadrive. Un régal.

    Je redeviens la petite fille en train de regarder son grand frère jouer et qui trépigne d’impatience pour jouer.

    Mon Dieu, que je peux être nostalgique… *pars sortir sa Megadrive et mettre Sonic. Oui, je l’aime un peu moi aussi je l’avoue*.

  4. Avec mon copain, on s’est remis à jouer à la N64 et à Zelda Ocarina of Time, Mario Kart 64, Duke Nukem, Perfect Dark … Que du bonheur, ça me donne l’impression de retourner 10 ans en arrière. J’adorerais retrouver Goldeneye qui est une vraie tuerie à mes yeux (le nombre d’heures que j’ai pu y jouer avec mon frère …).

    Le truc, c’est que justement avec le concept grandissant du retrogaming, j’ai du mal à le trouver dans les magasins de jeux d’occasions. Je suis d’ailleurs rentrée dans un des ces magasins à Nantes dernièrement et le gérant était trop sympa, à fond dans son boulot et sa passion pour les jeux vidéos et le retrogaming (très sympa de pouvoir discuter avec ce genre de personnes et de confronter ses passions).

    A un moment, j’étais une accro des émulateurs, surtout ceux de MegaDrive ! (sonic et knuckles <3 ). Ça m'a donné envie de m'y remettre.

  5. Grand fan de consoles rétro, je constate qu’il n’y a malheureusement que très très peu de fille dans les convention de retro gaming comme la RGC par exemple, c’est un peu dommage :(
    N’hésitez pas à venir pour rétablir un peu l’équilibre :)
    ça ce passe en général vers novembre: http://www.retro-gc.org/

  6. Ce que je trouve super, c’est qu’avec les consoles Ps3, Wii et Xbox360 on peut acheter des jeux rétros pour pas cher! :)

  7. Très bonne article!!!!
    Je suis une très grande fan de consoles et de jeux rétros!
    Je joue encore souvent avec mon meilleur ami :)

Leave a Reply