J’ai testé pour vous : faire du sport grâce à sa console de jeux

24 juin 2011 |  by  |  Xbox 360

Au départ je pensais publier cet article après Noël, en relatant juste les jeux de sport et leurs qualités. Puis je me suis rendue compte que je n’avais pas pousser le vice assez loin, que je ne m’étais pas assez mise à fond dans le sport de console. Je me suis alors imposée des horaires, j’ai poussé les meubles, mis mon jogging troué, pris la kinect entre 4 yeux et pour vous, chères lectrices, j’ai suer.

Avant de commencer cet article, j’aimerai éclaircir quelques petites choses :

  • Le but de cet article n’est pas de faire une apogée de la minceur. Parce que les magazines féminins nous zape assez le moral avec ça (nan, pas Madmoizelle, rassurez vous !) : «l’été arrive, sortez vos crèmes amincissantes et arrêtez de manger»,  et surtout parce qu’avec le nombre de chocolats que je me suis enfiler hier et le petit ventre que je me traine, ça serait mal.
  • Se mettre au sport, même si c’est juste dans son salon, ça ne dois pas être une obligation à cause de la raison citée au dessus. Le sport est avant tout un excellent défouloir, idéal pour se vider la tête après une journée de cours ou de révisions. C’est d’ailleurs ce qui m’a poussé à m’y mettre.

Il faut l’avouer. Je ne suis pas du tout une sportive dans l’âme. Un peu comme Flo, je n’ai pas hérité des gènes sportifs. Les cours d’EPS au collège et lycée étaient mes cauchemars de la semaine, j’ai eu droit à des profs sadiques. Même en ayant fait de la danse pendant une dizaine d’années (seul sport que j’ai toléré), mon manque de souffle et mes douleurs au genou ont eu raison de moi (je tiens à signaler que je ne suis pas une mamie pour autant).

Puis je suis arrivée à la fac, j’ai préféré le chinois au sport, j’ai commencé à manger n’importe quoi, à avoir des horaires loufoques et à m’arracher les cheveux à cause des vagues de boulots à faire. De plus, mes problèmes cités au dessus ont commencé à empirer.

Alors que je me demandais comment me faire violence pour décider un beau jour de m’inscrire dans une salle de sport, les jeux de sport/danse sur consoles sont arrivés. J’ai eu un déclic du genre petit ampoule au dessus de la tête avec écrit «Passion du jeu vidéo + sport = miracle ?». Suffisait de demander Kinect au Père Noël, d’aller faire un tour à la fnac et je pouvais commencer mon entrainement sportif.

Un petit échauffement avec Dance central


«Oh Dance central ! ça m’a l’air chouette dis donc…eh mais il y a du Lady Gaga en plus !»

En rentrant chez moi j’ai hésité un peu… en fait j’ai même laissé ma soeur jouer avant moi, «je me ridiculiserai plus tard». Puis un jour j’ai eu un cours vraiment casse-bonbon, j’avais envie de me défouler, c’était le moment où jamais !

D’ailleurs ça tombait bien, la danse la plus facile, celle qui est proposée en premier, c’était «Poker Face» de Lady Gaga. De quoi me mettre en joie et me motiver à jouer.

Chaque chanson comporte 3 modes : facile, moyen et difficile. En commençant par le facile on apprend les premiers pas, les plus basiques, idéal pour s’échauffer un peu. En ayant fait un certain score (ce qui n’est pas bien compliqué au début) on débloque le mode moyen, puis le mode difficile. Plus on avance, plus les pas sont nombreux et complexes. Ce qui finalement, n’est pas pour nous déplaire : le mode difficile est certainement celui qui défoule le plus.

Ce que j’ai aimé :

  • La diversité des chansons proposée, parce que Lady Gaga je l’aime bien, mais pas tout le temps.
  • La progression des pas : n’importe quel novice peut s’y mettre, même votre grand mére (bon, laissez lui le mode facile quand même)
  • Les défis : pour débloquer les défis il faut un certain score dans les chansons précédentes, un challenge de plus qui vous ravira/vous déprimera, ça dépend des jours.

Ce que j’ai détesté :

  • En pleine chanson, l’instant «vas-y-improvise-on-te-regarde-faire-en-te-prenant-en-photo», c’est une horreur parce que 1) on panique, 2) on fait n’importe quoi, 3) on nous montre ce qu’on as eu le malheur de faire et notre égo en prend un sacré coup (surtout à 9h du mat, en pyjama et la tête en vrac)

Your Shape : Fitness Evolved, passons aux choses sérieuses !


Je dois vous faire une confession : je n’ai pas pu tout tester, et je ne me suis pas inscrite sur le site officiel pour me confronter à ma perte de calories. Néanmoins j’ai assez souffert devant ce jeu pour pouvoir vous donnez mon avis.

Avant de suer, il vous faudra d’abord répondre à une série de questions afin de définir vos priorités. Par exemple, il vous sera demander si vous souhaitez vous remettre en forme, maigrir, ou vous remettre en forme après un accouchement (les exercices seront donc différents). Une fois que votre profil est établi, vous pouvez enfin suer/mourir/vous casser un ongle devant votre kinect ! Au départ vous serez impressionnées par le nombre d’exercices, mais finalement, vous vous rendrez compte que ceux ci se ressemblent pas mal. Pas grave, le principal c’est de se bouger, et il y a tout de même de quoi faire. Au début j’ai eu un peu de mal à m’y retrouver, je suis peut être illogique, mais je trouvais que les exercices étaient mal organisés, que c’était un peu fouilli là dedans. J’ai mis longtemps à comprendre que le Tai Chi n’étais pas rangé dans la même session que le cours de fitness par exemple (et encore, je vous dis ça, mais en fait j’en suis même pas sure). D’ailleurs, en parlant du Tai Chi, vous verrez vite que c’est indispensable ! Les exercices de fitness ne proposant pas d’étirements (donc bonjour les courbatures le lendemain), un exercice de Tai Chi à la suite est idéal pour éviter ce désagrément. Et puis au moins, pendant la séance de Tai Chi, le décors ne vous impose pas le logo d’un des sponsors, la coach ne râle pas quand vous êtes à la traine et l’ambiance musicale est beaucoup plus sympathique.

Ce que j’ai aimé :

  • Le Tai Chi ! Comment ça vous l’aviez compris ?
  • Le choix des exercices
  • Les mini jeux (parce que c’est rigolo)
  • Les conseils de la coach pendant les exercices. C’est parfois agaçant, mais mine de rien ça rend la chose plus «réaliste»

Ce que j’ai détesté :

  • La musique pendant les exercices
  • La présence exagérée des sponsors dans le décors

Un peu de Zumba fitness pour finir ?


Aaaah la Zumba fitness, dernier phénomène de mode dans les salles de sport, il fallait évidemment que celle ci vienne squatter la console ! Ayant vu quelques vidéos je me suis dis qu’il serait dommage de passer à coté de ce phénomène. Pourtant, j’ai été quelque peu déçue.

Annonçons la couleur tout de suite : le jeu est entièrement en anglais. Même en ayant un niveau respectable en anglais, il a été difficile pour moi de profiter de ce jeu sans encombres. Rien que pour créer mon compte au tout début du jeu j’en ai baver pendant plusieurs minutes en faisant plein de grands gestes devant ma kinect pour faire comme le petit bonhomme à l’écran (heureusement que ma fenêtre ne donne pas sur celle des voisins sinon je crois que je serais à l’asile depuis un moment). Une fois la galère du compte créer…et bien tu te débrouille ! Malgré un tutoriel (si on peut appeler ça un tutoriel), on sent qu’un certain niveau est recommandé pour pouvoir jouer à ce jeu, et c’est tellement dommage ! Zumba dance aurait pu être un excellent jeu si il était sorti quelques années plus tot. Face à ses concurrents plutot bien fichus, il fait vraiment pale figure. Le concept de base était plutôt attirant, mais ça ne suffit pas.

Ce que j’ai aimé :

  • pas grand chose malheureusement, la musique peut être ? Je pense qu’en y jouant plus souvent je m’en serais lassé.

Ce que j’ai détesté :

  • tout le reste.

Aussi, on sait dorénavant que le fameux Just Dance 3 sortira sur Xbox360, une aubaine pour les gameuz n’ayant pas de Wii !

Alors, prêtes à enfiler votre jogging ?

 

_Article rédigé par Celumalu

 

 


 

 

 

 

 

 

 


 

 



3 Comments


  1. Joli article. Ça me tente justement ces temps-ci. J’aime bien la danse mais ne suis pas très douée :) Dommage que je n’ai pas de Wii (mais ça me trotte dans la tête) et que je sois revenu chez mes parents avec télé en plein milieu du salon… Bref un tas d’excuses :p

  2. Très bon article! Je pense aussi que les consoles sont plus accessibles que les clubs de sport. On ose plus allumer sa wii, sa xbox 360, ou sa ps3 en pyjama pas coiffée que sortir pour rendre à sa salle de sport et se comparer aux autres.
    Certains « jeux » sont encore à la ramasse mais ça ne fait que commencer!

  3. Ah ça tombe bien, j’me demandais si ça valait le coup pour faire du sport ça ! Conclusion?

Leave a Reply