Posts Tagged ‘magie’

Lueur de nuit

Martin, Gabrielle et Émile sont trois orphelins qui trainent souvent dans la rue. Alors que Martin vient de voler la bourse d’une vieille dame, et qu’ils sont repérés par un policier, ils courent se réfugier dans une immense demeure abandonnée. L’endroit leur fiche la frousse, mais ils essaient chacun de ne pas le montrer. Il s’y passe des choses étranges. Il y a des algues sur les murs, l’eau qui sort de la pompe est de l’eau de mer, et les enfants commencent à avoir des hallucinations. L’un voit des crabes, l’autre une effrayante sirène… Ils découvrent que les lieux sont habités par un petit garçon qui semble aussi malheureux qu’étrange…

Ce one-shot signé Olivier Boiscommun (la Cité de l’Arche, Pietrolino…) se teinte de fantastique, et parvient à immiscer un peu de l’univers des légendes de la mer sur la terre ferme. C’est comme si  le domaine où ils se sont cachés se retrouvait tout à coup parachuté en pleine mer, encerclée de monstres et menaces en tout genre. Le rythme de l’histoire est plein de tension, et à chaque retour au calme un nouveau danger attend nos trois héros. Pourtant le trait du dessinateur, tout en rondeur, confère beaucoup de douceur et d’émotions au récit. Il y a dans les visages de ses personnages une vraie tendresse, une lueur enfantine même si ses héros en ont déjà beaucoup bavé. Les couleurs, dans des tonalités de gris, bleu, vert et jaune, rappellent les paysages de bord de mer par mauvais temps. Il s’en dégage un mélange de tristesse, de nostalgie, de danger, mais aussi de véritable majesté. Car la mer est toujours puissante et mystérieuse face aux humains minuscules.

Un joli récit, qui s’achève avec un très beau carnet graphique composé d’esquisses, de recherches sur les différents personnages, de story board…

Retrouvez Lueur de nuit sur Amazon et chez votre libraire préféré.

Black Bard tome 1

15 juillet 2013  |  Manga

Black Bard parcourt le monde avec pour seul compagnon sa harpe en or. Il chante à qui veut l’écouter des chansons qui touchent l’âme et le cœur.

Cette série, dont le premier tome est paru il y a un petit mois chez l’éditeur Tonkam, met en scène ce jeune ménestrel qui évolue dans un univers de fantasy, et fait de nouvelles rencontres dans chaque ville. Il règle les problèmes des uns et des autres par la seule magie de ses chants. Chaque chapitre est une nouvelle aventure, et l’histoire commence alors qu’il pénètre les terres de la reine-sorcière, qui offrira ce qu’il voudra à celui qui saura la divertir…

Black Bard est  plutôt un recueil d’histoires courtes qu’une grande saga, mais le titre nous plonge dans un monde complet imaginé par son auteur, où l’on croise des magiciens, des pirates…On s’y promène avec le héros, et l’on fait la connaissance de nombreux personnages hauts en couleur.

Le dessin est beau, tantôt sombre, tantôt lumineux selon les aventures, et le titre se révèle vraiment plaisant à lire.

Black Bard tome 1

Lastman tome 2

Le deuxième tome de Lastman sort aujourd’hui, et ce qu’on peut dire, c’est que si le premier volume était déjà très bon, celui-ci est encore mieux !

Pour Richard et Adrian, les choses sérieuses ne font que commencer, puisqu’ils sont en quart de final. En parallèle, coups bas et alliances secrètes se font et se défont en coulisses…

Après un premier tome introductif mais déjà explosif, on est ici plongé au cœur de l’action. En interview, Balak et Bastien Vivès disaient vouloir qu’on s’attache aux personnages, et c’est vraiment réussi. On souffre avec eux quand ils prennent des coups, on est heureux quand ils gagnent…Et si l’action va à cent à l’heure pour les deux héros, il en est de même pour le lecteur qui passe par plein d’émotions page après page.

Graphiquement aussi, le titre gagne encore en puissance et chaque planche est très belle, épurée pour ne garder que l’essentiel.

On retrouve également les petits bonus géniaux concoctés par le trio, notamment l’hilarant making of de Balak, ou les vignettes à coller à la fin du livre (petit bonheur régressif pour terminer sa lecture).

Difficile d’en dire trop sans gâcher le plaisir à ceux qui n’ont pas suivi la prépublication sur Delitoon mais avec une histoire qui allie avec succès humour, action et émotion et un dessin à six mains hyper efficace, Lastman est clairement une des meilleures séries bd de l’année.

Lastman tome 2 et en édition collector sur Amazon et chez votre libraire préféré.

Cornélius Shiel tome 1

7 juin 2013  |  Non classé

Cornélius Shiel est un homme aussi célèbre que mystérieux. Collectionneur de livres rares, il ne reçoit que ceux qu’il convie, et Oscar Wilde lui-même n’est jamais parvenu à le rencontrer. Aussi, quand Hector Travis, un tout jeune auteur, reçoit une de ses invitations en pleine soirée mondaine, la bonne société est en ébullition.

Quand il arrive au rendez-vous, Hector reçoit une curieuse proposition de la part de Cornélius Shiel. Il veut que le jeune écrivain rédige ses mémoires. Mais le vieil homme n’est pas ordinaire, et se présente lui-même comme un très grand sorcier, au service de Lucifer…

Patrick Mallet (Achab, Le Long Hiver…) et Patrizio Evangelisti (Fourmi Blanche) nous entrainent dans les mémoires d’un homme hors du commun, vieux de plus de deux cents ans, élevé pour devenir un magicien au service de Dieu, et qui choisit la voie sombre des sorciers. L’histoire, ou plutôt les histoires puisque l’on suit aussi Hector Travis, dont le quotidien va être bouleversé par cette invitation, sont denses et complexes, mais les auteurs parviennent tout de même à rendre cet univers où magiciens et sorciers s’affrontent, et où la frontière entre le bien et le mal est des plus floues, fluide et compréhensible. Comme Hector, on est subjugué par le récit du sorcier, incapable de discerner s’il faut lui faire confiance ou se méfier de lui…Le dessin très détaillé de Patricio Evangelisti donne une atmosphère très réaliste à cette histoire.

Cornélius Shiel tome 1 sur Amazon et chez votre libraire préféré.

Parapal, mais aussi la suite de No Longer Heroine et de Gisèle Alain

1 juin 2013  |  Coups de coeur

Il y a quinze jours est paru le premier tome de Parapal, un nouveau manga chez Akata. On pourrait penser que c’est un shojo classique, à première vue, mais il se teinte bien vite de fantastique et d’une trame assez sombre qui, finalement, ne conviendra pas aux toutes jeunes filles.

Komaki est une adolescente comme les autres, jusqu’au jour où elle se réveille avec un odorat sur-développé. Elle découvre que son cerveau est habité par un petit être qui provoque en elle ce nouveau don. Et si savoir ce que les autres ont mangé relève du gadget, elle va aussi découvrir que les êtres humains dégagent une odeur particulière selon leurs états émotionnels, trahissant leurs secrets les plus intimes.

Mais la jeune fille n’est pas la seule dans le lycée à avoir un pouvoir étrange, et elle va vite croiser la route d’autres ados dont l’un des sens est particulièrement sensible depuis quelques temps…

Ce titre qu’on imaginait assez classique se révèle surprenant. Et malgré la couverture aux aspects très ‘girly’ et un joli dessin caractéristique du shojo, j’ai pour ma part trouvé le propos assez sombre, parfois violent. Difficile de se forger un avis avec ce seul premier tome, mais Parapal est un manga intrigant…

Toujours chez Akata, la collection manga de Delcourt, le tome 2 de mon dernier coup de cœur shojo, No longer heroine, vient de paraitre et c’est toujours aussi bien. Je vous laisse aller lire ma chronique du tome 1 pour en savoir plus, mais c’est vraiment un titre original, drôle et addictif.

Et chez Ki-oon, le troisième tome de Gisèle Alain confirme, s’il en était besoin, la qualité de ce titre un peu à part. Une jeune fille de bonne famille devient logeuse dans un petit immeuble parisien. Elle décide de devenir femme à tout faire, et rend service aux gens de son quartier. On la suit dans ses missions, qu’elles soient enquêtes ou coup de main en tout genre, et on part avec elle à la rencontre de toute une galerie de personnages plus attachants les uns que les autres. Le dessin est superbe, et l’histoire de Gisèle est peu à peu révélée au fil des tomes. J’ai trouvé ce troisième volume encore plus profond, bien construit et touchant que les deux premiers. Un vrai régal !

Parapal tome 1, No longer heroine tome 2 et Gisèle Alain tome 3sur Amazon et chez votre libraire préféré.