L’heure des aurevoirs :)

18 octobre 2013  |  Non classé

C’est avec pas mal d’émotions que je m’apprête à écrire ces mots.

Après presque cinq ans (oui déjà !) à distiller sur Madmoizelle ma passion pour la bd, qu’elle soit franco-belge, américaine ou asiatique, en espérant avoir au passage provoqué chez vous quelques belles découvertes et coups de cœur, il est temps aujourd’hui pour moi de m’engager dans une nouvelle aventure.

C’est désormais sur le site spécialisé bd 9èmeArt, qui a ouvert ses portes il y a quelques jours, que je parlerai de ces titres qui m’ont touchés, émus, captivés. C’est un très joli projet auquel je suis plus qu’enthousiaste de participer, et j’espère sincèrement qu’il vous plaira.

Je serai brève mais je mets tout mon cœur pour vous dire merci. Merci à Fabrice et à l’équipe pour m’avoir permis de partager ma passion, de rencontrer des auteurs incroyables et de soutenir des titres qui comptaient beaucoup à mes yeux. Merci à vous pour votre intérêt, vos commentaires adorables et vos retours et avis sur les titres dont j’ai pu vous parler.

Au revoir, et j’espère à très vite. En vous souhaitant plein de belles lectures à venir :).

 

Adventure time tome 2

14 octobre 2013  |  Non classé

Il y a un peu plus d’un mois paraissait le deuxième volume du comics Adventure Time, tiré de l’univers de la série à succès. Les histoires que l’on peut lire dans les comics sont totalement inédites, mais on y retrouve les personnages et le mélange de grande aventure et d’humour totalement absurde qui a fait le succès du dessin animé.

Comme dans le premier tome, on découvre d’abord une aventure longue (cette fois-ci, Finn et Jack vont expérimenter les voyages temporels) puis une compilation d’histoires courtes imaginées par des auteurs de comics indé.

Si le passage du dessin animé à la planche de bande dessinée rend l’ensemble un peu moins dynamique et explosif, il n’empêche que ce comics ets vraiment agréable à lire, que l’on connaisse ou non cet univers d’ailleurs. Les dialogues conservent leur juste dose d’humour absurde, les rebondissements s’enchainent à toute vitesse et il se dégage de l’ensemble une véritable énergie. Si dans le tome 1, les auteurs jouaient beaucoup sur les cases, la construction, le rythme, celui-ci s’ancre plutôt dans un style comics classique mais réussi.

Pour toute la première partie, on retrouve le graphisme propre au dessin animé, les petites histoires qui suivent prennent elles une toute autre personnalité, sous les traits de dessinateurs comme Paul Pope, Lucy Knisley, Chris Hoghton…

Retrouvez Adventure Time tome 2 sur Amazon et chez votre libraire préféré.

Flight of Angels

7 septembre 2013  |  Non classé

Un ange vient de chuter dans une forêt peuplée de créatures féériques. Inanimé, il se retrouve bientôt entouré de curieux. Sorcière, lutin, faune, et d’autres encore se demandent ce qu’il peut bien faire là. Pour déterminer s’il est dangereux ou non, ils établissent un tribunal. Ceux qui le souhaitent pourront intervenir et donner leur avis. Tour à tour, cinq d’entre eux vont raconter une histoire à propos des anges.

D’Adam et Ève aux anges en missions dans le monde moderne, des contes anciens aux histoires d’amour entre humains et anges, sans oublier la déchéance des anges qui suivirent Lucifer, autant de facettes de ces êtres mystérieux.

Rebecca Guay, notamment connue pour son travail sur le jeu Magic, admire les anges depuis toujours. A force d’en dessiner, lui est venue l’idée d’en faire une histoire. Elle s’est alors associée à des scénaristes talentueux, dont Bill Willingham, le génial auteur de Fables, mais aussi Holly Black (les Chroniques de Spiderwick), Louise Hawves, Todd Mitchell et Alisa Kwitney. Chacun d’entre eux a imaginé l’une des histoires qui nous sont contées, et rendent chacun hommage à la littérature. Textes bibliques, contes russes, les œuvres de Jane Austen… Autant d’influences qui finissent par se rassembler dans une petite forêt féérique.

La dessinatrice change de traitement graphique pour chacune des histoires, s’adaptant au ton choisi par les scénaristes. C’est surprenant, mais finalement agréable puisque ces variations permettent de s’immerger totalement dans chaque récit.

Un beau comics, riche et multiple, qui ravira les amateurs-rices de fantastique, et bien sûr particulièrement les lecteurs fascinés par les anges.

Retrouvez Flight of Angels sur Amazon et chez votre libraire préféré.

Les 20 meilleures bd du premier semestre 2013

18 juillet 2013  |  Non classé

L’autre jour, pour m’amuser, j’ai fait un point sur mes plus gros coup de cœur du début d’année question sorties bd (il en faut peu pour m’amuser, oui je sais). Et je me suis rendue compte que la liste était déjà tellement longue pour seulement six mois que si j’attendais décembre et mon traditionnel best-of annuel, l’article serait mille fois trop long. Et puis, j’ai pensé qu’avec l’été, les vacances et les après-midi en terrasse ou sur la plage, vous alliez avoir plein de temps pour bouquiner. C’est là que je viens à votre rescousse. Quelles sont, parmi les innombrables sorties de ces six derniers mois, celles qui méritent le plus d’accompagner vos moments de farniente au soleil ? Petite revue de mes plus gros coups de cœur !

On commence avec les mangas

- Mon préféré parmi les préférés cette année, que j’accueille le sourire aux lèvres à chaque sortie, c’est Barakamon de Satsuki Yoshino. Barakamon, c’est le mélange inattendu de Yotsuba& ! et de Manabé Shima. L’histoire d’un jeune calligraphe qui part sur une petite île du fin fond du Japon, et y découvre le quotidien des campagnes japonaises. C’est joli, drôle, plein de bonnes ondes. Typiquement le genre de titre qui fait un bien fou au moral.

- Côté shojo, j’ai adoré le très drôle et décalé No Longer Heroine de Momoko Koda, où Hatori se rêve héroïne du shojo de sa propre vie, mais n’en est malgré elle que le personnage secondaire.

- Côté seinen, l’éditeur Ki-oon est une valeur sûre, et Warlord marque le retour du dessinateur Kim Byung Jin, sur un scénario de Kim Sung Jae (avec qui il travaillait déjà sur Chonchu). Cette saga de dark fantasy offre des scènes de combat d’une beauté à couper le souffle.

- Le shonen le plus cool du semestre est… français. Avec Lastman, Balak, Bastien Vivès et Mickaël Salanville signent une des grosses surprises de cette année. Redoutablement efficace, Lastman est bourré de références et de clins d’œil, et ne nous laisse pas une seconde de répit.

Côté comics, deux gros coups de cœur

 

- Saga, une épopée SF originale, dense et très bien écrite par l’ultra talentueux Brian K Vaughan et dessinée par Fiona Staples

- American Vampire, série scénarisée par Scott Snyder et Stephen King, avec Rafael Albuquerque au dessin. Quand une crapule du Nouveau Continent est transformée en vampire, cela donne une nouvelle espèce plus coriace que tout ce que le monde avait connu jusque là… Ce titre est à la fois beau, sombre, drôle et explosif.

Les séries terminées

Si vous n’aimez pas commencer une série en cours parce que vous détestez la frustration, en voici deux qui viennent de s’achever.

- Le si joli Beauté (3 tomes), conte de fées brillamment écrit par Hubert, et superbement dessiné par les Kerascoët, qui nous en mettent pleins les yeux à chaque case.

- Le temps est également venu de dire au revoir à Courtney Crumrin (6 tomes). Cette merveilleuse série signée Ted Naifeh met en scène une petite apprentie sorcière au caractère bien trempé, dans un monde peuplé de freaks et de créatures magiques qui rappelle le Tim Burton de la grande époque.

Premiers tomes et one shot

Votre sac de plage ne peut contenir qu’une seule bd ? vous avez le choix entre début de série et histoire complète.

- Le très beau Whaligoë (qui sera un dyptique, scénarisé par Yann et dessiné par Virginie Augustin) qui oscille entre polar et fantastique et nous fait visiter l’Écosse du XIXème siècle.

- Le premier tome de l’adaptation bd très réussie de la saga Millenium. Signée Sylvain Runberg, elle offre une véritable relecture de l’histoire, et le dessin de José Homs est absolument superbe. Chaque volume du roman sera découpé en deux tomes de bd.

Côté one shot, deux vrais bijoux :

- Blackface Banjo, signé par le magicien Frantz Duchazeau qui fait s’échapper musique et personnages de chacune de ses cases et nous raconte l’histoire d’un mendiant unijambiste qui connait la gloire et les désillusions à l’époque des minstrel show.

- Temudjin, par Antoine Ozanam et Antoine Carrion, fiction qui s’inspire de l’Histoire et imagine le destin d’un nouveau Gengis Khan, dans un monde entre fantastique et réalité, clans en guerre et légendes mongoles.

Les valeurs sûres (Métamorphose + Label 619)

Celles et ceux qui me lisent depuis un moment sont déjà au courant, j’éprouve un amour immodéré pour la collection Métamorphose chez Soleil et le Label 619 chez Ankama. Si leurs univers sont très différents, ils offrent l’un comme l’autre une vraie bouffée d’air frais dans le paysage bd actuel, avec des titres géniaux, des auteurs ultra talentueux, un ton différent et même un soin tout particulier apporté à l’objet. Ce ne sont pas simplement d’excellentes bd (ce qui est déjà très bien) ce sont aussi de beaux livres, de ceux qu’on aime posséder, pour les lire, les relire, et en admirer les moindres détails. Aucune surprise vis à vis des sorties de ces derniers mois : elles sont toutes géniales.

- Chez Métamorphose, c’est parti pour deux jolies balades en forêt. Que vous la préfériez grouillante, organique mais pleine de poésie avec le si beau Dans la forêt de Lionel Richerand ou un peu folle et sublime avec Chemin perdu d’Amélie Fléchais, une chose est sûre, vous en ressortirez avec des yeux d’enfant émerveillés.

Et si pour changer des bd vous avez envie d’un joli livre illustré, le deuxième coffret des Comptines Malfaisantes de Billy Brouillard par Guillaume Bianco et le superbe Jour de la Licorne de Man Arenas (dans l’univers de Yaxin) seront parfaits à dévorer sous la couette tard le soir. Vous avez déjà tout lu et vous en voulez encore plus ? Pour patienter jusqu’à la sortie toute proche du troisième et dernier tome d’Eco, il y a Cœur de Pierre, paru dans la collection jeunesse de l’éditeur Delcourt, où l’on retrouve les incroyables dessins de Jérémie Almanza, pour une histoire d’amour douce amère, où un cœur d’artichaut se frotte à un cœur de pierre.

- Au Label 619, c’est l’avalanche de tueries. Des suites d’abord, avec l’impeccable tome 4 de Mutafukaz., Run livre ici une histoire encore plus explosive, barrée, et géniale que les déjà très bons précédents opus. Il y a aussi le deuxième tome de The Grocery, où se croisent pleins de personnages géniaux pour une plongée addictive dans les coins les plus malfamés de Baltimore, imaginée par Aurélien Ducoudray et dessinée par l’ultra talentueux Guillaume Singelin. Sans oublier le tome 2 de Monkey Bizness par ElDiablo et Pozla, aussi merveilleusement hilarant que son prédécesseur. Les animaux ont évolué suite au quasi anéantissement de l’espèce humaine, et le résultat n’est pas joli-joli.

Les deux spin-off de Freaks’ Squeele ont également marqué le début d’année. Si Freaks’ Squeele est très vite devenue culte,  un spin off reste toujours une prise de risque.  Mais Rouge et Funérailles sont vraiment excellents. Florent Maudoux reste seul aux commandes de Funérailles, sur les origines du personnage, mais a par contre confié le dessin de Rouge, qui raconte l’adolescence de Xiong Mao, au talentueux Sourya. Funérailles est aussi sombre que Rouge est lumineux, et si les différentes séries sont très éloignées les unes des autres dans leur ton, on y retrouve les ingrédients qui composent la formule magique qui a fait le succès de Freaks’ : un vrai talent de conteur, de l’humour, de l’action, des références et clins d’œil en pagaille, un dessin superbe, et un univers dense et fascinant. Et pour celles et ceux qui ont déjà tout dévoré parmi les dernières parutions des auteurs 619, un petit bonus : le très très beau Adrastée, par Mathieu Bablet, qui avait précédemment sorti la Belle Mort au sein du label. Publié, toujours chez Ankama mais dans la collection Étincelles, ce premier tome (d’un diptyque) nous emmène sur les pas d’un roi maudit, qui traverse la Grèce et croise de nombreux personnages et créatures mythologiques.

Et voilà ! 20 bandes dessinées (et deux livres illustrés en bonus) garantis excellentes. Reste à espérer que le second semestre soit aussi généreux en jolies surprises. Et vous, quels sont les titres qui ont su conquérir votre cœur ces derniers mois ?

Je t’aime Suzuki !! tome 1

2 juillet 2013  |  Non classé

Nouveauté du catalogue Kurokawa, Je t’aime Suzuki !! est un shojo qui semble, au premier abord, assez classique. Mais deux points donnent un intérêt particulier au titre. D’abord, au lieu du traditionnel triangle amoureux, l’histoire compte ici quatre personnages principaux dont les destins se croisent. Ensuite, l’histoire ne va pas durer quelques mois, mais de nombreuses années, et si l’intrigue démarre avec des collégiens, son auteure compte faire grandir rapidement ses 4 héros.

Hikaru Suzuki et Chihiro ont 13 ans et sont amis depuis l’enfance. Lui est passionné de basket, elle est surtout complètement amoureuse de lui mais ne sait pas comment le lui avouer. Hikaru rencontre Sayaka, jeune fille timide qui rêve en secret d’être actrice. Il découvre son grand talent, et décide de tout faire pour la convaincre de réaliser son rêve. En parallèle, Shinobu Suzuki, aussi riche et populaire qu’il est désagréable, est troublé bien malgré lui par Chihiro.

Si l’intrigue est pour l’instant très axée jeunes ados, l’auteure distille dans ses bonus des extraits de ce que ses héros deviendront au fur et à mesure de l’histoire. Ce premier tome est plutôt mignon et joyeux, mais la tristesse muette de Chihiro, qui voit Hikaru s’éloigner d’elle, annonce un temps un peu plus nostalgique dans la suite de leurs aventures. Le trait de Go Ikeyamada (déjà auteure de Prince Eleven, chez Kurokawa également) est assez classique mais mignon et pétillant, et l’ensemble est vraiment plaisant à lire.

Je t’aime Suzuki !! tome 1 sur Amazon et chez votre libraire préféré.