Flowers for Seri (+ deux jolies suites)

28 janvier 2013  |  Non classé

Cela faisait un peu trop longtemps que je n’avais pas parlé shojo ici (ça fait toujours trop longtemps, j’aimerai bien en lire tous les jours, je souffre d’une légère addiction). Voici donc quelques titres à se mettre sous la dent !

Flowers for Seri d’abord, un premier tome qui vient de paraitre chez Soleil. Seri est une jeune fille dont la famille est très riche, mais sans titre. Elle a été promise depuis son enfance au fils d’un couple de nobles ruinés, afin que chaque famille profite des ‘qualités’ de l’autre. Oui mais voilà Seri ne l’entend pas du tout de cette oreille. Surtout que Yuzuki, son fiancé, s’est transformé en un garçon cynique et désagréable. Pourtant, leurs parents semblent désormais bien décidés à organiser le mariage dans les plus brefs délais, et Seri va de fait se retrouver de plus en plus souvent avec Yuzuki. L’occasion pour elle de découvrir que son caractère taciturne cache beaucoup de choses…notamment un lourd secret de famille qui dicte sa conduite depuis l’enfance. Dès lors, Seri va découvrir que leur union n’est pas qu’une histoire d’argent…

Un peu inégale par moment, Flowers for Seri n’en reste pas moins un shojo mignon, teinté de fantastique et bien dessiné. En plus l’héroïne n’est pas une petite chose sans défense face à un mec fort et charismatique qui la sort de tous les pétrins, c’est même tout le contraire.

Et puis il y a aussi le second tome de Coelocanth, qui oscille entre le shojo et le polar. L’histoire d’une adolescente renfermée au passé difficile. Alors qu’un de ses professeurs a été assassiné, elle croise la route d’un garçon, qui a un lien direct mais flou avec un des drames de son enfance. Leurs destins sont liés, et la jeune fille est en même temps effrayée et attirée par les souvenirs qu’il réveille en elle…Une relation complexe où les souvenirs reviennent en pointillés, le tout sur fond d’enquète policière. Une jolie histoire, sombre et bien menée, servie par un dessin très délicat.

Enfin, si vous voulez du shojo vraiment choupi, Love so life devrait vous plaire. L’histoire d’une adolescente orpheline qui devient la baby-sitter des deux jumeaux qu’élève seul un jeune présentateur télé. L’occasion pour elle de découvrir la douceur d’un foyer, sensation qui n’existait plus que dans de très lointains souvenirs. Un dessin très ‘kawaïï’ et des petites scènettes légères et mignonnes. C’est le troisième tome qui vient de sortir, et ça reste toujours aussi agréable à lire.

Flowers for Seri tome 1, Coelacanth tome 2 et Love so life tome 3 sur Amazon ‘vous les trouverez aussi chez votre libraire préféré !)


 


Leave a Reply