En chienneté

21 janvier 2013  |  Coups de coeur

Si vous aimez les témoignages, et les sujets d’actualité, la très jolie collection ContreCoeur de la Boîte à Bulles devrait vous séduire…Je vous avais déjà parlé de Little Joséphine, qui traitait de la prise en charge des malades d’Alzheimer en France, et de Lehman, la crise et moi, qui nous plongeait dans le quotidien d’un chef d’entreprise au bord de la faillite, à cause de la crise de 2008. La nouveauté de ce mois-ci, En chienneté, nous amène entre les murs d’une prison pour mineurs, et c’est encore une fois un titre passionnant.

Bast est auteur de bd, et il a été invité à animer un atelier auprès de mineurs incarcérés dans la prison de Gradignan. Il nous raconte  les projets qu’il a essayé de mettre en place mais aussi ce qu’il comprend, ou devine, du quotidien des détenus en dehors de l’atelier. Que ce sont par leurs dessins ou dans leurs mots, les jeunes hommes que l’auteur a en face de lui s’ouvrent à lui. Ce qui les a amené là, même s’il n’a pas le droit de leur poser de question, leurs blessures, leurs vie à l’extérieur, le système hiérarchique propre au lieu…Il y a les pages consacrées à ce moment qui, chaque semaine, semble routinier mais lui apprend beaucoup. Mais Bast alterne ces dialogues avec des planches plus informatives sur le système carcérale français, qui donnent une toute autre profondeur à son propos.

Sans apporter de solution, Bast s’interroge, et nous invite à nous poser également des questions, sur l’efficacité d’un tel système. Il y a ces garçons qui ont déjà, souvent, un passé très dur, qui jouent les gangsters, discutent voitures volées et armes à feux, mais sont heureux comme des gamins quand on les autorise à jouer à la Playstation. Il y a cette dualité en eux, entre l’enfant et l’adulte et puis, en les observant, l’auteur se demande à quoi rime tout ça. Que ce soit son cours, qui ne lui laisse pas le temps de leur apprendre grand chose ni de monter des projets sur le long terme, mais aussi plus largement, ce lieu où l’on emprisonne des enfants, pour un mois, deux mois…parfois des années. Ces jeunes qu’il voit un temps, puis qui s’en vont, mais qui reviennent aussi, trop souvent.

Son trait est en même temps simple et beau, et la mise en couleur minimaliste apporte une ambiance calme, silencieuse. On a l’impression d’être avec lui dans ce lieu hors du temps, et où les codes sont différents. On partage ses réflexions, ses doutes.

Encore une fois, a ContreCoeur nous propose à la fois une bd très agréable à lire, et une réflexion passionnante et documentée sur notre société. Un joli travail de la Boite à Bulles, qui publie des témoignages sur ceux dont on parle trop peu.

En chienneté : Tentative d’évasion artistique en milieu carcéral sur Amazon


 


1 Comment


  1. J’ai eu la chance de rencontrer l’auteur samedi dernier au sujet de ce livre. Je devrais en parler bientôt chez moi.

Trackbacks

  1. En chienneté (Bast) « Bar à Bd

Leave a Reply