Lou! tome 6 L’âge de cristal

5 décembre 2012  |  Coups de coeur

Difficile de mettre des mots sur mon ressenti de ce sixième tome de Lou! Il était attendu, et il est clair qu’il divise, et a même pas mal déçu, comme en atteste les commentaires sur la page Amazon. Pourtant, force est de constater que je l’ai bien aimé et même, qu’il me fait encore plus apprécier la série. Peut-être parce que je ne l’ai pas découvert quand j’étais petite et qu’elle n’a donc pas la même importance pour moi mais vraiment, je trouve ce nouveau tome très bien. Petite revue.

Pendant l’intervalle où Julien Neel nous a laissé sans nouvelles de Lou, cette dernière a grandi. C’est désormais une jeune femme, qui a un peu abandonné ses études, mais qui n’en a pas pour autant les journées moins chargées. De mystérieux cristaux roses sont apparus partout sur terre, et elle fait partie d’un groupe qui les étudie, même si pour l’instant ça ne donne pas beaucoup de résultats. Elle doit aussi s’occuper de son petit frère Fulgor, car sa mère croule sous les projets. L’adaptation de son livre version patinage artistique, l’écriture d’un second roman, et puis un travail top secret qui l’oblige à quitter la maison pour plusieurs heures à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. Et la nuit justement, quand sa mère rentre enfin et que son frère dort, Lou part s’étourdir en dansant en boite de nuit avec Mina son amie de toujours. Les jours passent et se ressemblent (un peu trop d’ailleurs), on croise la route de tous les personnages que l’on connait déjà, qui ont grandi eux aussi, et puis Lou sent qu’il serait peut-être temps, un peu, de prendre des décisions, de faire avancer les choses.

Lou! surprend d’abord pas son style graphique différent, un peu plus ‘brut’ peut-être. Julien Neel explique qu’à chaque tome il a changé sa technique (premier tome au feutre, puis ordinateur, puis encre de Chine…) et qu’il a voulu revenir au feutre de son premier tome pour plus de fraicheur, et pour expérimenter de nouvelles choses. Car clairement, quand on porte une héroïne pendant si longtemps, il faut se et la réinventer pour y prendre toujours le même plaisir. Le résultat est à mon sens plus adulte, plus travaillé. L’histoire aussi a beaucoup changé. Lou a grandi, elle est à un âge où elle n’est plus une enfant mais pas tout a fait une adulte. Elle est dans cette transition que l’on expérimente tous un jour durant laquelle on ne sait plus très bien qui on est, où l’on a envie de tout et de rien en même temps. Le découpage de ce tome est à l’image de son état d’esprit, plein d’ellipses, semblant partir un peu dans tous les sens. Il y a le fantastique aussi, qui s’incruste par l’intermédiaire de ces cristaux roses et de ses curieux pouvoirs dans une bd jusque là ancrée dans le quotidien (même si il y avait quand même ce garçon grappe de raisin qui n’étonnait personne). Comme si les livres de la mère de Lou avait éclaboussé la vraie vie, sortant des pages pour prendre part de manière plus concrète à l’univers de la jeune fille.

Pour moi ce sixième tome est à l’image de Lou, c’est toujours elle, mais elle a évolué. A l’image de son lectorat, qui a grandi. Je pense que ce sixième tome s’adresse beaucoup moins aux petites filles, mais plutôt à celles qui l’étaient au début de l’aventure. Un peu comme Harry Potter, dont l’histoire devient plus sombre  et plus dense au fur et à mesure des tomes. Mais on retrouve l’humour et l’émotion qui ont fait le succès de la série, et la manière toute en sensibilité qu’a Julien Neel de raconter les choses évoque à merveille cette stagnance entre l’adolescence et l’âge adulte, avec une Lou partagée entre son besoin d’avancer et le confort de l’innocence enfantine. On retrouve toujours son journal, son regard lucide sur le monde. On retrouve les garçons aussi, les deux qui ont occupé sa tête jusque là…Et un troisième qui débarque, mystérieux, différent.

C’est un peu comme si Julien Neel s’amusait à nous décontenancer, parce qu’au final, nous comme lui, avons besoin de nous détacher de Lou, et de la laisser grandir. Ce n’est pas pour autant qu’on l’oublie mais ce n’est plus une petite fille, et sa vision du monde change forcément. je ne pense vraiment pas qu’il se soit fichu de nous, ou qu’il ait bâclé ce tome comme j’ai pu le lire, car à ce moment-là il aurait joué la facilité. Ici au contraire il prend un gros risque, celui de nous décevoir et de nous perdre…Mais doit-on attendre de ceux qu’on aime qu’ils nous ménage ?

La lecture de ce sixième tome décontenance, mais je n’ai pas trouvé ça désagréable. Lou! est prévu en huit tomes, attendons de voir où l’histoire nous amène…

Lou !, tome 6 : L’âge de cristal sur Amazon

Attention, si vous n’avez pas encore lu la bd et voulez éviter les spoils, évitez de lire les commentaires qui suivent ;)


 


33 Comments


  1. Je suis « une grande qui lit Lou » comme j’ai été « une grande qui lit HP » et pour Harry Potter, la transition s’est fait plus en douceur vers la noirceur me semble t’il … Là le changement se fait brusquement, sans préambule me semble t’il, mais je vais tous les relire pour voir si ces changements bizarres étaient annoncés. C’est vrai que le tome 6 de Lou me laisse très perplexe, j’attends d’avoir les suivants pour comprendre ….

  2. Oui c’est vrai que c’est assez brutal et je comprends que ça ait pas mal dérangé. mais je pense que c’est en adéquation avec la durée de l’absence de Lou, qui grandissait dans le temps entre ses précédents tomes. En fait j’ai lu une interview de Julien Neel où il explique qu’il a même envisagé de passer directement au tome 7, pour faire le tome 6 plus tard !

  3. J’adore cette série mais là je suis très déçue. Je ne comprends pas ce tournant, je n’ai pas bien saisi où ce nouvel épisode voulait en venir… C’est fourre-tout, y a plein de choses dans ce tome et ça manque de cohérence.
    Qu’on voit Lou grandir, oui, mais là ce saut dans le temps est trop soudain !
    Enfin, je n’ai pas retrouvé l’humour, la finesse, la poésie des premiers tomes…

  4. je n’est pas encore lut le 6 mais il a l’air un peu bizarre
    lou a des lunette

  5. sa a l’air drolement bizarre mais bon

  6. J’avais toujours entendu parler de lou et cet été je me suis lancée, en 3 jours je les avais tous lus, mon chéri m’a suivi, il voulait savoir pourquoi je rigolais comme une enfant …
    alors c’est vrai que la transition à été dure mais a mon avis ce tome n’est qu’une introduction aux suivants, il n’a pas été baclé mais clairement réfléchi
    mon amoureux m’a suggéré une hypothese concernant les cristaux et les choses étranges qui s’y passent : et si c’etait le nouveau roman de la maman de lou ??!!
    du coup j’attends le prochain avec impatience

  7. Je viens de le finir et je suis perplexe aussi! Et j’ai l’impression que Lou carbure aux cristaux hein? Bref, changement trop brutal, j’attends le tome 7, je suis assez curieuse de voir si ça va suivre le même chemin ou pas!

  8. Très intéressant ton avis Zaelle ! J’ai trouvé ce tome 6 surprenant et… pas désagréable ! Oui ça chamboule un peu mais j’ai trouvé ça bien finalement… mais je suis pas une petite fille et j’ai pas grandi avec, ça joue peut-être !
    C’est compliqué comme un cristal l’adolescence vous trouvez pas ? Y’a plein de facettes. Ben Julien Neel nous donne quand même envie de les explorer.

  9. Je me reconnais lorsque je lis les petites filles des premiers tomes qui ont grandis . car j’ai commencé à lire les tomes lorsque j’étais au college et maintenant je me rentre dans le vie des adultes . Je ne l’ai pas encore lu et j’avoue avoir demandé au papa noel de me l’offrir en pensant que j’allais tomber sur la petite bd toute simpatique de mes année college mais en lisant les remarques j’ai bien l’impressions que non mais pourtant j’ai toujours envie de lire ce livre qui m’intrigue donc esperons que le pere noel m’aura entendu sinon j’irais rapidement me le procurer !!

  10. J’ai toujours beaucoup aimé Lou quand j’étais petite, et cette année ma petite soeur à commandé le dernier tome. Puisque c’est moi qui lui achète, je viens de le lire avant de l’emballer, en me disant que ça me ferait de jolis souvenirs… Et je n’ai pas du tout aimé! Il y a des moments où le dessin est carrément baclé, tordu! L’histoire est inexistante, il ne se passe rien, on comprends pas bien ce que viennent faire ces cristaux au milieu, le seul truc qui m’a intriguée c’est le Suédois. Je suis plutôt déçue, je me suis ennuyée.

  11. Personnellement, je n’ai pas été déçu par la lecture de ce tome 6. Décontenancé, certes, mais pas déçu.
    Concernant le style, j’ai lu sur certains commentaires qu’il faisait plus « baclé ». Je ne pense pas. Je le trouve plutôt plus pur, plus essentiel. En outre, je trouve que les atmosphères ont chacune une ambiance colorée marquée très bien rendue (le lever de soleil, la boîte de nuit, le laboratoire…). Bref, ça me parait nettement plus travaillé.
    Concernant le scénario, quelques remarques.
    L’âge de cristal est un roman de science-fiction puis un film puis une série des années 70 dont le héros se nomme… Logan, comme le fast-food préféré de Lou et de ses amis.
    Le récit semble clairement déstructuré, comme le souligne Lou elle-même en amphi. Hors, dans son journal intime, des pièces de puzzle traînent partout. Lou nous explique qu’elle s’est mise au tarot car leur combinaison peut mener vers des récits divers et toujours différents. Enfin, je ne peux qu’être interloqué par le tableau bizarre en toute dernière page en haut à droite, qui ressemble fortement à une matrice contenant une clé de lecture.
    Bref : tout ça pour dire que je me demande si Julien Neel ne nous a pas laissé une oeuvre à énigme, avec plusieurs sens à décoder.
    Perso, je vais y réfléchir, si jamais ça vous tente : amusez vous.

    Ah oui : je suis un homme ET un adulte, a priori je n’étais vraiment pas une cible pour Lou, et pourtant J’ADORE !

  12. Je pense qu’il ne faut pas chercher à comprendre tout ce qu’il se passe dans ce tome 6. A travers cette histoire, on est plongé directement dans l’esprit de Lou, et je pense que toute l’incohérence que l’on retrouve dans le tome est en fait une sorte de métaphore de cette transition entre l’adolescence et l’âge adulte. Le lecteur est amené à se poser des questions tout comme Lou sur son avenir.

  13. Très déçue par ce dernier tome, sur lequel je m’étais précipitée à la sortie.

    C’est parti beaucoup trop loin, c’est trop décousu, étant une « fille qui a grandi avec Lou! » je n’ai pas reconnu Lou. Où est passé le naturel, le charme du quotidien – certes romancé et fantaisiste – propre à cette BD ? Que doit comprendre le lecteur ? Doit-il se laisse porter sans réfléchir ou tout analyser ? Sans parler d’un trait parfois bâclé et de tentatives de changements d’atmosphères entre certaines pages maladroits.

    Si cet album ne s’intitulait pas Lou!, l’histoire est excitante et le scénario particulièrement intéressant en soi. Mais ce n’est pas du Lou!.

    Trop d’hypothèses se bousculent à la fin de ce tome dont la rupture avec les cinq autres est trop radicale : est-ce que cette tournure SF est en quelque sorte à l’image du passage à l’âge adulte, du changement et de cette période d’incertitude et de flottement ? Ou est-ce réel ? N’y a-t-il pas un rapport avec les livres de la mère ?

    En fait on dirait Da Vinci Code, il faut tout décrypter, mais ce n’est pas le Lou! d’origine.

  14. Je lis Lou! depuis que je suis au collège, j’ai évolué avec elle. J’avais à peu près le même âge que l’héroïne au fil des BD. Et il est vrai que ce dernier tome est très étrange, il change de ce que l’on connaissait, mais je reconnais que cela ne m’a pas dérangé du tout. C’est un mal pour un bien. Je reste fan et ais hâte de voir la suite.

  15. Je fais parti de la génération de Lou malgré cette longue attente entre le tome 5 et 6 elle et moi on a toujours le même âge. J’avoue que ce tome sans m’avoir déçue m’a… perturbé on sent que tout ce qui se passe ne vient pas de nul part mais le problème c’est que la BD est tellement courte qu’on ne saura qu’au prochain tome (ou même celui d’après…) d’où tout cela part réellement! Ca rappelle un peu l’ambiance du tome 4 quand Lou reçoit la lettre de Paul et avance dans la rue pendant que le monde change autour d’elle. De plus l’évolution est incroyable on passe d’un premier opus avec une suite de petites histoires qui ne se suivent pas directement à une histoire proprement enchaînée dans chaque titre et maintenant une suite sur plusieurs tomes, Lou est-elle vraiment la seule à grandir? J’espère juste que cette fois-ci on n’aura pas à attendre aussi longtemps avant le tome 7 on risque de perdre le fil et que Julien Neel a une idée précise de tout ce qui va suivre parce que là une suite ça ne s’improvise pas!

  16. Ayant vu tous ses avis diverger sur ce nouveau Lou, j’ai eu envie d’y ajouter mon petit grain de sel, j’ai donc décider de faire ma « petite analyse » de ce tome qui a déçue la plupart des fans.
    Personnellement je ne dirais pas que j’ai étais déçue par ce tome mais plutôt que j’ai étais assez déroutée et même perdue.
    J’ai donc essayer de décortiquer tous les trucs les plus étrange et les changements de cette BD.
    • Déjà nous commençons se nouveau Tome avec une nouvelle lou assez différentes sous plusieurs aspect :
    - Le tous premier en effet est que lou se retrouve maintenant avec des Lunettes. Et là des avis assez négatifs sont apparus, la plupart des personnes trouvent que cela ne lui va pas du tous, ou que cela la fait trop ressembler à sa mère. Moi je trouve que finalement sa change un peu le style et ce n’est pas ce qui ma le plus gêner.
    - Ensuite cette même lou nous est présenter sous des tenues beaucoup plus légères (je parle notamment de ses mini-robes) Je trouve que cela ne colle pas vraiment avec le personnage, mais encore passons.
    -Suivons maintenant avec une lou beaucoup plus agée qu’elle n’est sensé être et qui suis des cours en amphithéâtre. C’est alors que j’ai trouver plusieurs suppositions.
    1° [et selon moi la plus probable] Ce tome se passe environ 3 ans après et lou est maintenant à la fac (ce qui expliquerait les cours en amphi) Voilà pourquoi elle paraîtrait beaucoup plus vielle.
    2° Lou a toujours 16 ans et a sauter 3 classes d’un coup pour ce retrouver en Fac ou alors son Lycée est très spécial. [Mais cette solution nous laisserais avec un grand WTF tatouer sur le frond]
    3° Nous ne sommes plus dans la réaliser et donc nous nous trouvons dans un rêve de lou (ou dans son esprits qui change)ce qui expliquerais les moments très bizarres qu’elle vie.

    • Dans ce tome la mère de Lou elle aussi a beaucoup changer. Elle est très occupée :
    - Du fait de sa comédie musicale qui patauge avec un Prince Fulgor suédois qui ne parle pas bien français, qui ne sais pas patiner et qui a une frappante ressemblance avec Richard qui je le rappel c’est défiler a la fin du tome 5 ne pouvant assumer la responsabilité de devenir père pour aller faire une dépression dans une graoute.
    - De sont Nouveau roman qui n’avance pas même si nous avons le droits avec une jolie phrase au début et à la fin du tome pour annoncer le début et la fin de l’histoire.
    <> <>
    - Et aussi de son travail secret pour le gouvernement ou elle analyse des cristaux très étrange (avis détailler plus loin)

    Avec cette nouvelle maman très occupée, on voit bien qu’elle n’a pas le temps de s’occuper de Fulgor et refile tous le boulot à sa fille. Cette maman qui n’avait pas grandis a du maintenant avoir des responsabilité et n’est plus aussi « jeune » que dans les autres tomes, je parle notamment du fait qu’on n’est pas vu une seul fois la mère jouer à un quelconque jeu vidéo de la BD.

    • En parallèle de cette « nouvelle maman » nous avons aussi les histoires avec les amis et les amoures.
    - On comprend assez vite que Lou a quitter Tristan ce dernier ayant lui embrasser une autre fille. Mais même avec cela il finis par lui avouer qu’il étais jaloux de Paul
    - Paul parlons en, après deux tomes où il avait une assez grande place on pouvais s’attendre a le revoir, mais on a vaguement entendu parler de lui, même si on voit que Lou et lui sont encore très proches.
    -Mina et Jean-Jean, Alors eux c’est une histoire, en une heure il arrivent à ce quitter au moins 3 fois. Plus qu’un jeu qu’autre chose.

    - Il y a aussi ce garçon absolument mysterieux qui lit des livres sur l »hypnose et qui joue les apprentis magiciens. J’avoue que depuis le début ce personnage, je ne l’aime pas du tous. Trop mysterieux, qui cache tous. On ne comprend pas d’ou il vient et ce qu’il veut faire avec lou.

    -Fulgor, il me tardais de parler de lui. Donc, oui ce gamins est très bavare pour n’avoir que 18 mois. On peu donc supposer que si je suis ma logique du trois ans après le tome 5, Fulgor aurais donc 3 ans. Mais a trois on ne change plus les couches. Mais a pars sa ce serait assez logique que du coup il parle assez bien.

    • Après avoir parler de sa, je vais maintenant parler de ce qui m’a le plus perturber. Ce tome de Lou, nous présente un nouvel univers totalement différents de celui auquel ont été habitués les fans, ce qui d’ailleurs n’a pas vraiment plu.
    Je parlerais d’abord des dessins. Ils n’ont pas plus a tous le monde. Bien que le dessinateur change de style a chaque tomes, on se retrouve avec des dessins beaucoup plus ‘a la rache’ et avec énormément moins de précisions qu’avant. Ce qui rend parfois des moments vraiment bizarres, les couleurs sont un peu sombres ou trop clairs.

    Ensuite parlons du Scénario. L’histoire est très énigmatique et on ne comprend pas tous. L’univers présenter donne un effet assez futuriste. (des cristaux apparaissent dans la ville ? De la mousse sur tous les murs..)
    Et il y a ce projet du gouvernement, le travail secret de la mère toujours en rapport avec ses cristaux. En tous cas, ces cristaux je crois que personne n’a rien compris. D’ou viennent t’ils ? Depuis quand sont-ils là ?
    Lou elle aussi est très intrigante. Ces reveils suspect d’un coup passant des cristaux a l’amphi sont assez étrange. Elle même ne comprend pas tous.

    Ma conclusion : Ce tome est en soit assez étrange. La lou que nous connaissions a grandis et elle parrait assez perdu. Au bout d’un moment on a l’impression que cette BD relève un peu de la science ficiton, si l’auteur voulait changer l’univers de Lou, il aurais du le faire plus en finesse. En tous cas j’attend un tome 7 avec des explications. Et surtout un tome 7 qui tienne la route.

  17. Ma soeur n’a rien compris, comme tout le monde. Et moi non plus. Et j’aimais beaucoup Lou! c’était une des rares séries que j’appréciais lire dans Tchô.
    Mais là, on patauge.
    Par contre on a une théorie très tirée par les cheveux :
    http://laysandco.blogspot.ch/2013/01/lou.html
    A mi-chemin entre le fanon et le creepypasta

  18. Je l’ai lut je l’ai trouver superbe mais il manquait ce petit truc que les précédant tomes avaient ! , J’ai trouver le tome 6 assez bizarre surtout qu’elle a des lunette et elle et vachement grande des jambes enfin bref elle a grandit ok mais je trouve qu’elle a grandit un peu trop je n’ai pas trop compris donc j’attend les autres tomes pour mieux comprendre.

    Sinon je trouve que c’est bien qu’elle grandisse on voit d’autres choses :)

  19. J’ai « grandi » avec Lou, et je dois dire que je ne suis absolument pas déçue.. Je comprend l’incompréhension de certain (dit comme ça ça fait bizarre mais bon) mais pas la déception ! Au contraire, c’est rester exactement dans le même registre alors que Lou et ses lectrices grandissent, qui aurait été décevant et naïf de la part de l’auteur…

  20. Je suis vraiment très déçus par le tome 6 de « LOU! » je ne comprend pas grand chose on a tous attendue 2 ou 3 ans pour voir des espèse de cristaux bizarrohide qui ne sorte de je ne sais où ! Une mère déborder par son boulot et qui travaille même dans un truc top secrètede nuit ! Alors que c’était une flémarde qui s’endormait devans ces jeux vidéos ! L’amour entre Tristan et Lou et très bizarre on ne sais pas vraiment s’il sont ensemble où pas et je ne sais pas combien d’année il c’est passé entre l’année de 3ème où Lo avait 14 ans et maintenant il à du se passer des choses même dans les cours où elle va sont bizarre et incompréensible je ne sais même pas si c’est une FAQ de physic ou quoi que se soit ! Et le journal intime aussi et nul j’attend avec patiente le prochain tome pour voir si je comprend mieux mais vraiment c’est n’importe quoi ce tome 6 j l’ai détester très déçus c’est un travaille pas baclé mais très étrange !!!

  21. Tu es bien la première que je lis avec un avis positif sur cet album, qui me fait un peu peur, je dois bien l’avouer. Je n’ose pas le lire de crainte de perdre ce que j’avais aimé dans les premiers. Mais tu réponds bien à cette crainte dans ton article.

    Ceci dit, je me suis posé la question suivante: Et si ce n’était pas la réalité? Et si cette aventure était un rêve, ou le dernier roman de la mère de Lou? En fait, je cherche à expliquer cette intrusion totalement imprévue de la science fiction, et de lui donner une cohérence.

  22. J’aime beaucoup « Lou! » mais le dernier tome m’a vraiment déçu … on ne comprends presque rien et la seule chose marrante est « l’assistante au nom de fruit » :)
    Sinon je vous conseille la bd les Nombrils qui est très bien ;)
    Bonne lecture à tous et à toutes ! ;)

  23. Sons frere est tros mini

  24. j ai adoré vraiment jusqu ici tout les lou mais ce dernier ma vraiment decu! nous ne comprenons pas ce changement brutale qui passe d’un monde reel a un monde fantasique… l’histoire n’a pas de sens et nous ne comprenons pas la relations « exact » entre les personnages ! Ce livre m’a decu et m’a rendu perplexe … toutes les scenes sont « flous » et on ne comprends rien a l’histoire :(
    je trouve aussi que les dessins sont baclés … en effet rien est comique dans cette derniere BD !! en revanche, la couverture est belle mais la couverture n’ est pas la compositions du livre malheureusement! vraiment ce livre n’ est pas super et ne ma vraiment pas plu comme vous et les autre critiques sur d’autre forums… je suis decus pour Julien neel car ce dernier lou n’a pas eu de succès et les critiques sont mauvaises … je donne etoile pour ce livre et j espere que le 7 sera mieux bisous a toutes

  25. Personelement, bien que ce tome m’ait décontenacée, il ne m’a pas déplu. En revanche, il m’a laissée sur ma faim, pleine d’interrogations. Je pense qu’il est concu pour nous inciter à acheter le suivant…

  26. Il y a plein d’indices pour commencer a comprendre l’histoire…

    Pages noires, pages blanches, suivez le discours de la Maman de lou également, il y a la plein d’indices sur ce qui se passe vraiment et qui constitue la trame directrice de l’ouvrage. Oui ça demande réflexion mais en vaut la peine, vous ne serez pas déçus!!

  27. Bien sûr les adultes qui postent ici ont raison, ce tome de Lou! n’est pas si incompréhensible que ça. L’allégorie de l’adolescence à travers des pages puzzle : le trouble que provoque cette période lorsque tout arrive d’un coup, les responsabilités, les histoires de coeur et que paradoxalement on garde cette envie, enfantine, d’amusement permanent. Il y a des clefs pour comprendre et surtout interpréter – parce que l’histoire des cristaux, je veux bien entendre l’explication des petits génies qui nous disent : « ça demande réflexion mais en vaut la peine » – mais sérieux, pour qui écrit l’auteur ?

    Je pense pas me tromper en disant que la grande majorité des lecteurs de Lou! sont des jeunes filles de maximum 18 ans. Est-ce si surprenant qu’elles n’aiment pas un exercice de style graphico-littéraire mêlant métaphores et énigmes alors qu’elle lisait jusqu’à lors un série d’histoires simples mais riches faisant écho à leur propre vie ? IMHO, l’auteur s’est fourvoyé dans son désir de renouvellement.

  28. VOUS N’AVEZ PAS PENSER QUE CELA POURRAIT FAIRRE RÉFÉRENCE A DE LA DROGUE ET KE DONC CRISTAL EST L’ÉQUIVALENT DE CRISTAL METZ??
    ET pour ce qui est du film l’age de cristal qui serait un clin doeil a ce dernier lou! je ne vois pas le lien
    en effet le film fait référence a des cristal comme faisant partie du corps dun humain et qui determine sa durée de vie
    donc voila
    ** dsl en hau fix maj
    et sinon deux autres hypothese sont plausible:
    -cest le livre de sa mère
    -elle est soumise a lhypnose ou qqc qui sy rapporte

    mais pour moi avec ce decors flou et lincohérence de ce tome il faut dire a julien neel que cela ne se fait pas sans sortir presque tout de suite le prochain tome car cela ne fera que troubler les fans (ou au moins sil decide de changer carrement lhistoire pour de la science fiction, le faire plus graduellement)
    bref gros risque qu’il a pris jespere ke cela sexpliquera qvec plus de clarte dans le prochain

    et oui en effet 3 ans ont passe depuis le dernier lou! et son frere a un moment donne est sur le pot et na plus de couche
    autre chose: pour de vrai quest que ca fait kelle ait des lunettes??

  29. Moi il ne m’a pas déçu ce detnier tome, au contraire, même s’il est troublant.. Il m’a aussi étrangement fait penser à l’Ecume
    des Jours de Vian, enfin l’ambiance surtout..

  30. j’ai trouver que le tome 6 a raté!
    j’ai adoré les autres, lu très vite mais la j’ai mis plusieurs jours pour le lire et le comprendre!

  31. pesonelement le tome 6 au début m’a un peu décue, car cela changait totalement tout jusqua mtn mais a force de le relire j’ai déja commencer par mieux compprende et par finir a l’apprécier ! :D

  32. J’ai commencé à lire Lou! au collège, j’ai grandi en lisant cette bd et pourtant je n’adhère pas du tout à ce tome… Je ne retrouve pas l’humour, la fraîcheur, ce petit quelque chose qui faisait que j’adorais cette bd. Je pensais qu’il y allait avoir une intrigue avec le père de Lou (qu’on voit d’ailleurs comme caissier dans le tome 5!) et je me suis retrouvée avec une histoire de science-fiction ! Alors certes, on peut y voir des métaphores sur le temps qui passe, le passage compliqué à l’âge adulte mais si je lis encore cette bd c’est pour retrouver le côté enfantin et je me suis retrouvée un peu perdue et surtout déçue …

  33. bonjour je ne comprend pas porquoi veux emmbrasser le garcon qui lit a la fin?

Trackbacks

  1. Blog bd - Le meilleur de 2012 | Le blog BD
  2. Lou, tome 6 : l’âge de cristal | Les lectures de Caro

Leave a Reply