Archive for août, 2011

Geek&Girly la Suiiiiiiiiite !

29 août 2011  |  Non classé

Bon, il est clair que cette nouvelle va faire ma journée, et que je vais attendre le 24 septembre en trépignant et en comptant les dodos, tout comme une petite fille de 5 ans attendant noël.

Donc, Geek&Girly, la fabuleuse et fantastique série de Rutile et Néphyla (pour rappel une petite interview des deux adorables auteures, la chronique du tome 1, et celle du tome 2), avait été arrêté par l’éditeur, pour l’immeeeense malheur des fans (dont moi, qui regardais mes deux premiers tomes la larme à l’œil en leur faisant des câlins).

Mais dès l’annonce faite, Rutile et Néphyla nous avait assuré que la série n’était pas morte et enterrée pour autant. Et c’est donc sur le grand Internet qu’elle trouvera une suite, sur ce très joli site, qu’elles vont abreuver en previews et autre bonus jusqu’à la parution du tome, le 24 septembre.

Bon je vous laisse, je dois retourner sauter de joie dans tous les sens en poussant des petits cris, salut.

Ara tome 1

Voilà une nouvelle sortie de chez Ankama qui m’a plu (comme d’hab) même si c’est de l’heroic fantasy et que ça n’est pas vraiment mon style préféré, de base. Mais comme d’habitude chez cet éditeur, un bon scénario, un dessin aussi beau que surprenant, et un univers dense dans lequel on plonge avec plaisir suffisent pour qu’on soit séduit à chaque fois, quelque soit le style de bd que l’on ouvre.

Ara est une guerrière employée par la Ligue des Sorcières. Aussi rebelle que talentueuse, ses missions sont toujours un succès, mais elle fait les choses à sa façon. Cette fois-ci elle est envoyée dans le Vert Océan, une forêt mystérieuse et dangereuse, et devra faire équipe avec deux autres personnes, un guerrier qu’elle connait bien, et une jeune médium. Mais la situation devient très vite compliquée et Ara devra faire des choix, parfois à l’encontre de ses ordres. Et si tout ça était justement manigancé par les puissances qui les dirigent ?

L’auteur, Tim Mc Burnie, a déjà été publié en France avec 7 Pirates chez Delcourt (dans la série des 7), où il était uniquement dessinateyr. Cette fois-ci c’est un titre dont il est le seul auteur. On y découvre son univers mais aussi son grand talent (son dessin est vraiment très beau). Ara est une série d’heroic fantasy mais sa richesse est d’aller au-delà du genre. Le Vert Océan, cette forêt en même temps menaçante et magnifique a la poésie des mangas dédiés à la nature, toujours très contemplatifs, et l’héroïne a une profondeur bien plus grande que les héros classiques, elle est pleine de failles, doute, et suit ses propres idéaux. Un joli tome 1 donc, qui donne envie de lire la suite.

Ara Tome 1 Le Cercle de Pierre sur Amazon

Petit bonus : ici vous pouvez découvrir les premiers chapitres de la bd

Déluge tome 1

9 août 2011  |  Coups de coeur, Les suites

Cette bd se déroule dans un futur plus ou moins lointain. Un monde en tout cas, où l’océan règne en maitre, et où les survivants n’ont pas une vie de tout repos. Dans un vaisseau à l’abandon, un clone destinée à la guerre est réveillé pour accomplir sa mission. Elle (car c’est un clone femme) est la dernière survivante.

Juste après son éveil, un pilleur de vaisseau y entre justement. La demoiselle manie si bien les armes qu’il n’aura pas d’autres choix que de lui obéir et de l’amener là où elle le désire…Après tout il pourrait bien avoir tout à y gagner…

Cette nouvelle série d’anticipation est plutôt bien cool (même si le contexte reste, pour ce premier tome, assez mystérieux). L’univers est en même temps sombre et ultra technologique, et les personnages plus tout à fait humains pour la plupart, ce qui donne encore plus envie de connaitre le pourquoi du comment. L’héroïne, elle, est aussi balèze que sexy, avec son physique d’actrice hollywoodienne des 50′s. Bourré d’action, avec un peu d’humour, de la baston, et de mystère, c’est le genre de tome 1 qui fait plaisir à lire.

Déluge, Tome 1 sur Amazon

Et puis sinon, il y a Chosp Tome 2 qui est sorti (c’est chez le même éditeur, c’est pour ça que j’en parle là), et c’est toujours aussi rigolo-léger-mignon que le premier dont on te parlait ici.