Archive for décembre, 2009

Billy Brouillard, les comptines malfaisantes

19 décembre 2009  |  Coups de coeur

billybrouillard2b

Billy Brouillard fait sans nulle doute partie de mes livres préférés. Je ne peux pas dire bd parce que c’est un livre objet, mélange de bd, de poêmes, de comptines, de page d’une encyclopédie imaginaire, le tout tournant autour de Billy Brouillard, petit garçon plein d’imagination qui aime se faire peur, embêter sa petite soeur, et qui se pose pleins de questions, sur le Père Noël, sur la mort, sur tout le reste.

Et Billy revient cette fois-ci sous forme de coffret. Et il ne sera nulle part question de Billy, en réalité, parce que le génial Guillaume Bianco t’offre ici quelques uns des livres de chevet du petit bonhomme. Au nombre de trois, réunis dans le coffret donc, ces jolis ouvrages regroupent quatres comptines du genre à te faire gentiment frissonner, narrant les mésaventures de petits enfants qui n’en faisaient qu’à leur tête, et s’en sont bien mordus les doigts…Et je ne sais pas ce que je préfère, du dessin magnifique de Guillaume Bianco ou de son univers fantastique et intrigant, pleins de monstres gentils, d’insectes visqueux et d’ombres mystérieuses…

Billy Brouillard : Les comptines malfaisantes : Coffret en 3 volumes, Imhotep ; La complainte de la fille l’eau suivie de La Petite princesse qui faisait mal aux gens ; L’Hôte funeste
(lien amazon), de Guillaume Bianco, éditions Soleil, collection Métamorphoses, 29.90€

La Magie d’Opale, de Nari Kusakawa

6 décembre 2009  |  Coups de coeur

Sans titre-1

Cello vit sur l’île d’Opale, un lieu réputé à travers le monde pour ses ‘coloromanciens’, des magiciens qui savent manier la couleur, en l’extrayant des plumes de l’oiseau qui les accompagne (de manière complètement indolore et éphémère pour ceux-ci, bien entendu). L’héroîne est dans un lycée où elle doit apprendre la coloromancie…mais elle est complètement nulle. Résultat elle se retrouve constamment à l’infirmerie, où le professeur Guel répare ses bourdes. Elle se lie vite d’amitié avec ce jeune homme rêveur et un peu trop franc…Mais Cello semble posséder un réel don au fond d’elle, il lui suffirait sans doute juste d’un déclic…

Le nouveau titre de la collection Sakura des éditions Delcourt (qui est en fait leur section shojo, où l’on retrouve d’excellents titres comme Fruits Basket, Switch Girl, Lovely Complex…) mixe habilement shojo classique genre comédie romantique au lycée et un côté plus ‘magical girl’ avec cet univers fantastique et la magie omniprésente. Le pari réussi, c’est surtout, de parler de couleur dans un manga en noir et blanc. L’auteure s’en tire vraiment pas mal. Très vite, on entre dans un univers multicolore plein de peps alors même que les pages ne se déclinent qu’en noir, gris et blanc…La Magie d’Opale reste cependant un titre plutôt ‘ado’, à offrir donc à ta petite soeur ou cousine, histoire de lui piquer pour te faire une idée…

La magie d’Opale, Tome 1 : (lien amazon) , de Nari Kusakawa, éditions Delcourt, 6.25€